Menu
Search
Mardi 18 Juin 2024
S'abonner
close

Frank Leboeuf s'excuse après ses propos négatifs sur le Maroc

Frank Leboeuf s'excuse après ses propos négatifs sur le Maroc
Frank Leboeuf

"Pays pauvre", "petit pays", "des gens qui souffrent", c'est ainsi que l'ancien international français Frank Leboeuf a qualifié le Maroc lors de sa sortie lunaire sur le plateau du média américain ESPN FC, en réaction à la victoire des Lions de L’Atlas contre la Belgique à l’occasion du mondial 2022 au Qatar. Des propos qui ont provoqué la colère des Marocains qui ont réagi en masse sur les réseaux sociaux. Le principal concerné a présenté ses excuses dans la foulée via une vidéo.

Maladresse, condescendance ou ignorance ? Les mots utilisés par Frank Leboeuf sèment le doute dans l’esprit des Marocains qui ne décolèrent pas ! L’ancien champion du monde était en roue libre lors de son intervention chez ESPN FC : "Je suis tellement content pour le Maroc. Je pense que c’est peut-être difficile pour les gens qui nous regardent de placer le Maroc sur une carte. C’est un petit pays, une sorte de pays pauvre, beaucoup de gens souffrent", a-t-il déclaré sur le plateau. 

A ces propos réducteurs, il ajoute un commentaire bienveillant qui vient teinter son discours d'incohérence : C’est un réel exploit qu’ils ont réalisé. Personne ne s’y attendait. C’est comme si l’Ecosse arrivait en Coupe du monde… je ne sais pas si c’est déjà arrivé… ce serait comme si l’Ecosse passait avec deux ou trois fois moins de chances. C’est absolument incroyable ce qui est en train de se passer en ce moment”. Il précise également que “la majorité des joueurs viennent de France et disposent de la double nationalité, ils se battent pour leur pays parce que c'est un pays fantastique avec une culture riche".

 

Colère et mea-culpa

Si certains internautes marocains voient de la maladresse dans ce discours décousu, d’autres se disent offusqués par le joueur : "Les propos pleins de mauvaise foi et mensonges de Frank Leboeuf concernant le Maroc", "petit pays alors qu'on fait deux fois la taille de la France", "dommage,  un consultant doit préparer ses fiches pour éviter de dire des bêtises, le Maroc mérite plus de respect", "quelle honte de parler d'un Royaume de la sorte surtout quand il ne dit que des inepties...pour information, la France fourni très peu de joueurs à la sélection, aussi, Romain Saïss n'est plus joueur de Wolverhampton. Informez-vous monsieur Leboeuf", peut-on lire dans certains tweets en réaction à ce bad buzz. 

La réponse de Frank Leboeuf ne s’est pas fait attendre. C’est via une vidéo qu’il présente ses excuses au peuple marocain suite à son étrange analyse : “Jamais, au grand jamais, je n'ai voulu insulter le Maroc. Si j'ai désigné le Maroc de petit, c'était en parlant du football. Concernant le mot "pauvre", il existe bel et bien des riches au Maroc, mais pour avoir été au Maroc une dizaine de fois, il me semble ne pas avoir vu des gens riches partout". Il ajoute par la suite "je suis désolé si ça vous a choqué. Je ne voulais pas dénigrer, bien au contraire, je voulais mettre en avant l'exploit des joueurs marocains". Il poursuit son mea-culpa en confiant “je me suis trompé sur la double nationalité et j'en suis vraiment désolé. J'ai dit également que le Maroc était difficile à mettre sur une carte car j'étais chez un média américain. Il faut savoir que dans certains états, on ne sait même pas que Paris est la capitale de la France, on pense que c'est la capitale de l'Europe". Pour conclure, il adresse un message direct aux Marocains : "j'aime ce pays, j'y suis allé plusieurs fois et je trouve qu'il a une culture extraordinaire. Amis Marocains, excusez-moi si je vous ai heurté, je ne le ferai plus, je suis vraiment désolé". Faute avouée à moitié pardonnée ?

 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.