Menu
Search
Samedi 18 Mai 2024
S'abonner
close

Bourse : BMCE capital recommande l'allégement du titre HPS

Bourse : BMCE capital recommande l'allégement du titre HPS
La hausse attendue des OPEX (dépenses d'exploitation) de HPS devrait peser sur ses marges à court et moyen terme. C'est pourquoi les analystes de BMCE Capital Global Research (BKGR) recommandent l'allégement du titre. La société, qui opère dans un secteur fortement impacté par la pénurie des semi-conducteurs et de l’inflation, devrait connaître une évolution contenue qui repose sur sa capacité à générer de la croissance organique. Toutefois, cette évolution est atténuée par l’appréciation de ses charges d’exploitation dans un double contexte inflationniste de forte mobilité des ingénieurs-informaticiens. «Cela étant, HPS devrait continuer à profiter de l’engouement des consommateurs pour les moyens de paiement dématérialisés, la signature de plusieurs contrats internationaux et le développement de plusieurs partenariats stratégiques lui permettant de limiter ses risques via une diversification géographique importante, la diversité de ses modèles d’affaires et un backlog bien fourni pour les prochaines années», précise BKGR. Mais malgré sa recommandation, la filiale du Groupe BMCE Capital met en avant plusieurs forces de l’entreprise. En effet, HPS dispose d’un management aguerri constitué de spécialistes en IT.

 

Elle compte également une expérience avérée dans le domaine du paiement mobile. Autre atout, le développement d’une stratégique d’Acquiring devrait notamment améliorer les marges de l’activité Switching. HPS est également dotée d’une stratégie de croissance agressive et dynamique, un développement en interne de technologies à forte valeur ajoutée ainsi que des investissements massifs en Recherche et Développement. Aussi, l’entreprise est très bien positionnée sur le marché africain et asiatique avec l’acquisition de sa filiale ICPS et le partenariat avec Unoasia. Enfin, HPS devrait connaître une progression escomptée du backlog sur les prochaines années. Concernant ses faiblesses, HPS a des charges salariales élevées, une valeur éventuellement opéable avec un flottant de 52% et cible potentielle pour les opérateurs internationaux. Une troisième faiblesse est relevée par BKGR et concerne le renforcement du poids d’activité de flux nécessitant de larges volumes pour améliorer les marges. En termes d’opportunités, BKGR en cite quatre.

 

La première concerne la croissance du taux de bancarisation dans les zones d’expansion, à savoir l’Asie et l’Afrique. La deuxième porte sur l’important potentiel du paiement mobile au Maroc et sur le continent qui devrait accélérer l’activité Switching et donc le Processing. Le changement du comportement des consommateurs au profit des canaux digitaux représente la troisième opportunité énumérée. Enfin, la quatrième est le renforcement de la demande pour les paiements par code QR au niveau international. Par ailleurs, l’activité de HPS souffre de quatre menaces. Il s’agit d’un turnover élevé touchant le secteur informatique, de la situation financière des clients de l’entreprise impactés par l’inflation. Autre zone d’ombre, le moible payment sur le segment B to C peut être menacé par le taux de bancarisation élevé au Maroc. Et pour finir, les risques de sécurité dans le processus de paiement représentent également un frein.

Lisez nos e-Papers