Menu
Search
Samedi 02 Mars 2024
S'abonner
close
Samedi 02 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Sports

Coupe du monde 2022 : La sécurité des joueurs sera la priorité des arbitres (FIFA)

Les arbitres des matchs de la Coupe du monde ont reçu des instructions claires de la FIFA pour mettre la sécurité des joueurs en haut de leurs priorités. Chaque dépassement sera sanctionné notamment par des cartons rouges.

Coupe du monde 2022 : La sécurité des joueurs sera la priorité des arbitres (FIFA)

La première mission des arbitres à la Coupe du monde 2022 sera de "protéger la sécurité des joueurs", a assuré vendredi le président de la commission des arbitres de la Fifa, Pierluigi Collina, qui a prévenu que les contrevenants risquaient "de très graves sanctions disciplinaires".

"La Coupe du monde est le plus important tournoi sur terre. Il y a les meilleurs joueurs et il serait terrible que l'un d'entre-eux ne puisse pas jouer en raison d'une blessure causée par un adversaire", a expliqué Collina lors d'une conférence de presse à Doha.

"La chose la plus importante est de protéger la sécurité des joueurs. On ne veut pas voir d'intervention qui mette en danger la sécurité des joueurs. Ou alors, il faudra s'attendre à de très graves sanctions disciplinaires, c'est-à-dire des cartons rouges", a ajouté l'ancien arbitre italien. Lors du Mondial-2018 en Russie, il n'y avait eu que quatre cartons rouges pendant tout le tournoi.

Collina a ensuite commenté trois vidéos de situations pour illustrer son propos, avec des cas de tacle en retard, de coup de coude et de pied haut. "Peu importe qu'il n'y ait pas d'intention de faire mal. Le simple fait de faire ce genre d'actions est inacceptable", a-t-il asséné.

"Nous avons organisé deux ateliers avec les coaches des équipes participantes, ici à Doha et plus récemment en visioconférence. On a aussi été voir les 32 équipes ces derniers jours et nous leur avons donné les mêmes informations", a aussi déclaré Collina.

Le patron des arbitres de la Fifa a, également, assuré que les simulations et les réactions exagérées envers les arbitres ne seraient "pas acceptées" et a promis que les arbitres seraient "très attentifs" au temps de jeu effectif.

"On veut éviter les matchs à 42, 43, 44 minutes de temps effectif. Donc les temps de remplacements, de penalty, de célébrations, de soins médicaux ou bien sûr de VAR, devront être compensés", a-t-il expliqué.

Collina est enfin revenu sur la technologie de hors-jeu semi-automatique, qui sera utilisée pour la première fois en Coupe du monde. "Cela permettra d'être plus rapide et plus précis sur les décisions de hors-jeu. Cela ne signifie pas instantané. Ca prendra moins de temps que maintenant, mais il n'y aura pas de réponse en une seconde", a-t-il dit.

 

Lisez nos e-Papers