Menu
Search
Samedi 22 Juin 2024
S'abonner
close
Samedi 22 Juin 2024
Menu
Search

Sadiki annonce un nouveau contrat-programme avec le secteur avicole

Sadiki annonce un nouveau contrat-programme avec le secteur avicole

Un nouveau contrat-programme sera signé pour poursuivre le développement de la filière dans le cadre de la stratégie "Génération Green", a annoncé, mercredi à Casablanca, le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohammed Sadiki.

"Un contrat-programme de la nouvelle génération sera signé, cette année, avec la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc (FISA) pour atteindre les objectifs et créer de l'emploi", a dit le ministre dans une déclaration à la presse à l'occasion de la 23ème édition du salon avicole de Casablanca "Dawajine 2022" qui se tient jusqu'au 27octobre, sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Mohammed Sadiki a rappelé dans ce sens la signature en 2009 d'un contrat-programme entre l'État et la FISA dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV) qui s'est achevé en 2020 avec des résultats importants.

La stratégie "Génération Green" se base sur ces résultats et trace la vision d'ici 2030 pour cette chaine en vue de valoriser ce qui a été atteint, soutenir tous les maillons de la chaine, ainsi que soutenir la commercialisation et l'exportation eu égard le rôle important de la chaine dans la coopération sud-sud avec les pays africains frères, a-t-il indiqué. Pour sa part, le président de la FISA, Youssef Alaoui s'est arrêté sur les difficultés qu'a connu le secteur lors de la période du Covid-19 à cause de la fermeture des frontières, des hôtels et restaurants, qui a eu comme résultat la baisse des prix de vente à 10 dirhams, avec un coût de production de 12 dirhams.

Ainsi, de grandes pertes ont été enregistrées chez l'éleveur, alors que le produit était toujours disponible pour le consommateur durant la crise sanitaire ce qui n'était pas le cas pour d'autres pays, a-t-il ajouté. En outre, M. Alaoui a relevé qua la hausse des prix des matières premières suite au conflit Russo-Ukrainien, notamment le soja et le blé, qui représentent 80% du coût de production et du fourrage, a impacté les prix ayant atteint 24 à 25 dirhams. En marge du salon, M. Sadiki a tenu des réunions bilatérales avec le ministre de l'élevage, porte-parole du gouvernement du Niger, Tidjani Idrissa Abdoulkadri et l'Ambassadrice du Soudan au Maroc, Mawada Omar Hagektoam El Badawi. Cette édition, qui intervient après une absence de deux années suite à l'annulation des évènements pour les considérations sanitaires liées au Covid-19, est organisée par la FISA sous le thème "Secteur avicole: les enjeux de la modernisation de la distribution".

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.