Menu
Search
Lundi 26 Février 2024
S'abonner
close
Lundi 26 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

Taqa Morocco boucle le 1er semestre sur de bonnes performances opérationnelles

Taqa Morocco boucle le 1er semestre sur de bonnes performances opérationnelles
Au 30 juin dernier, le taux de disponibilité global des unités 1-6 s’améliore à 92,7% contre 89,4% à fin juin 2021

Taqa Morocco affiche de bons résultats au premier semestre 2022. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 70,5% à 5,90 milliards de dirhams. Cette progression est à attribuer à la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des unités de production suite au plan de maintenance qui a concerné la réalisation de la révision mineure de l’Unité 3 et la révision majeure de l’unité 6. Par ailleurs, l’entreprise fait état d’une forte hausse des frais d’énergie consécutive à l’évolution du prix du charbon sur le marché international. À fin juin dernier, le montant des investissements consolidés s’élève à 98 millions de DH contre 176 millions au terme de la même période de l’année écoulée. Ils comprennent principalement le coût de la révision mineure de l’unité 3 ainsi que des projets d’exploitation et de maintenance des unités.

L’endettement net consolidé est demeuré stable par rapport à l’année dernière, et ce suite à l’évolution de la trésorerie et des remboursements de la période. Globalement, le taux de disponibilité des unités s’affiche en progression. Au 30 juin dernier, le taux de disponibilité global des unités 1-6 s’améliore à 92,7% contre 89,4% à fin juin 2021. «Taqa Morocco démontre ses capacités de résilience dans une conjoncture marquée par la hausse et la volatilité du prix du charbon et mobilise ses ressources pour réaliser les objectifs opérationnels et financiers pour l’ensemble de l’exercice 2022», fait valoir le groupe. Ce dernier affirme en outre poursuivre son ambition de diversification de son portefeuille d’actifs vers les énergies bas carbone en étudiant différentes opportunités de développement sur le mix énergétique national.