Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Culture

Tarik Khalami consacré aux premières Journées cinématographiques de Bouznika

Pour la première édition des Journées cinématographiques de Bouznika, les organisateurs de cet événement ont choisi de rendre hommage, lors de la cérémonie d’ouverture ce vendredi 11 février, à Tarik Khalami qui occupe la fonction de directeur artistique dans les divers festivals organisés par le Centre cinématographique marocain (CCM).

Tarik Khalami consacré aux premières Journées cinématographiques de Bouznika

Organisée par l’Association Bouzar sous l’intitulé «La culture cinématographique pour tous», cette manifestation se veut un lieu de rencontres de tous les passionnés de cet art et un rendez-vous annuel pour la promotion de la culture du cinéma dans toute sa diversité. D’où le choix de Tarik Khalami qui a contribué, depuis qu'il a intégré le CCM, à la diffusion de la culture cinématographique à travers les programmes et festivals qu'il a encadrés ou en facilitant la mission des associations pour l’organisation de manifestations cinématographique pour le grand plaisir des cinéphiles.

Tarik Khalami a, aussi, représenté le CCM au sein de la Commission nationale de Fonds d’aide à la production cinématographique et dans de nombreuses manifestations à l'extérieur et à l'intérieur du Maroc. Comme il est à l’origine de la création du Concours pour la production de courts métrages par de jeunes réalisateurs amateurs. Le critique de cinéma Ahmed Sijilmassi affirme à ce propos que «la plupart des cinéastes et cinéphiles au Maroc le connaissent et le respectent pour son travail et les services qu'il a rendus et continue de rendre au sein du CCM. Que ce soit pour le Festival national du film ou le Festival méditerranéen du court métrage à Tanger ou encore le Festival du film documentaire sur la culture, l'histoire et l’espace sahraoui hassani à Laâyoune, qui sont des festivals où Tarek Khalami assure avec professionnalisme le rôle de directeur artistique».

Rappelons que Tarik Khalami, connu pour sa discrétion et sa rigueur, est titulaire d'un Diplôme d’études supérieures approfondies en droit public. Il a rejoint le CCM en tant que fonctionnaire, parallèlement à ses études de droit à l'Université Mohammed V de Rabat, puis il a rempli plusieurs missions et responsabilités, notamment celle à la tête du département du Développement et de la coopération. L’hommage que lui rend aujourd’hui cet événement des Journées cinématographiques de Bouznika est une vraie reconnaissance pour tout ce beau parcours que Tarik continue d’enrichir avec abnégation et passion pour son travail. À noter qu’à côté de Tarik Khalami, la première édition des Journées du film de Bouznika célébrera, également, les services rendus par Mohamed Akrach, directeur de la Maison des jeunes de Bouznika.

Lisez nos e-Papers