Menu
Search
Vendredi 19 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Régions

Triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid : ADM fait le point sur l'état d'avancement du chantier

ADM informe sur l’état d’avancement des deux derniers lots du chantier de triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca.

Le projet de triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca a pour objectif de fluidifier le trafic transitant par le grand Casablanca et de faciliter l’accès aux équipements socio-économiques de la région, notamment à l’aéroport international Mohamed V, a indiqué la société ADM dans un communiqué. Le projet concerne un linéaire de 60 km allant de la bifurcation de Mohammedia jusqu’au nœud autoroutier de Berrechid en passant par la bifurcation de Lissasfa, réalisé pour un budget global de plus de 2 milliards de DH.

Les deux principales phases de la planification du projet

Représentant l’un des chantiers les plus complexes à réaliser, ADM a veillé à la mise en place d’un phasage ingénieux dans l’objectif de minimiser la gêne occasionnée et de sécuriser les abords du chantier. Cette planification a défini deux principales phases. Durant la première phase, qui s’est étalée de 2016 à 2019, ADM a programmé la réalisation des travaux préparatoires qui ont consisté en :

  • L’augmentation de la capacité des gares de péage de Tit Mellil, Bouskoura, Berrechid et de l’aéroport Mohammed V et l’élargissement de l’autoroute sur 3 km de part et d’autre de ces quatre gares ;
  • La mise en conformité des passerelles pour piétons pour surplomber une autoroute à 2x3 voies ;
  • Le rétablissement de la voie ferrée surplombant l’autoroute et desservant l’aéroport Mohammed V.

Cette phase a mobilisé un budget de 400 millions de dirhams financé entièrement par les fonds propres d’ADM.

Pour la deuxième phase, entamée depuis fin 2019, elle a été scindé en quatre lots :

  • Lot 1 : de la bifurcation d’Ain Harrouda jusqu’à l’échangeur de Tit Mellil (12,8 km).
  • Lot 2 : de l’échangeur de Tit Mellil jusqu’à la bifurcation de Lissasfa (18,2 km).
  • Lot 3 : de l’échangeur de Sidi Maarouf jusqu’à la gare de péage de Bouskoura (15,3 km).
  • Lot 4 : de la gare de péage de Bouskoura jusqu’au nœud autoroutier de Berrechid (10,7 km).

Cette phase a mobilisé une enveloppe globale de 1,75 Milliard de DH financée par des prêts concessionnels auprès des bailleurs de fond, des prêts obligataires et des fonds propres (ADM). Après l’achèvement des travaux de triplement des deux lots 1 et 4 en 2021, ADM a entamé l’élargissement des lots 2 et 3.

Avancement d’un projet complexe réalisé à 100% par des compétences marocaines

La 3ème voie du lot 4 a été mise en service, en mars 2021, après 15 mois de travaux, ce tronçon a connu la réalisation d’une opération complexe consistant en le remplacement du pont ferroviaire desservant l'aéroport Mohammed V au Pk12, en plus du déploiement d’une nouvelle génération de gares de péage. Les travaux de triplement du lot 1 ont pris fin en novembre 2021, après 20 mois d’exécution.

Quant aux travaux d’élargissement des lots 2 et 3, ils ont atteint un état d’avancement s’élèvant à 33% et 22% respectivement, malgré les difficultés rencontrées tout au long du tracé, notamment en termes de gestion du trafic très élevé sur ces axes autoroutiers.

A l’instar des deux lots 1 et 4, les travaux d’élargissement des tronçons 2 et 3 sont confiés à des entreprises marocaines. Ce concours de compétences marocaines est au cœur des engagements d’ADM qui se fixe, parmi ses objectifs stratégiques, le rôle de locomotive de son écosystème et de précurseur en matière d’infrastructures routière et autoroutière, pour hisser nos entreprises et cadres nationaux aux plus hauts niveaux de technicité, de compétitivité et de performance.

 

Lisez nos e-Papers