Menu
Search
Mercredi 24 Avril 2024
S'abonner
close
Mercredi 24 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Sports

Violence dans les stades : douze matchs à huis clos pour le CODM, le KACM et le WASK

Il n’y a pas que chez les professionnels que la violence dans les stades fait rage, le football amateur est aussi gangréné par ce fléau. La 2e journée disputée le weekend dernier a été émaillée de plusieurs actes de violence sur et en dehors des terrains, notamment lors des rencontres qui ont opposé le Wydad de Kalaat Sraghna au CODM et le FUS espoir au KACM. La commission de discipline a répondu avec fermeté en infligeant aux clubs fautifs 12 matchs à huis clos et des interdictions de déplacement des supporters.

Violence dans les stades : douze matchs à huis clos pour le CODM, le KACM et le WASK
Les dégâts causés par les actes de vandalisme des pseudo-supporters.

La commission de discipline réunie le 4 octobre a infligé un total de six matchs à huis clos fermes et une amende de 50.000 DH au Wydad Athletic Serghini d'El Kalaâ (WASK) pour les jets de projectiles par le public à l’extérieur et à l’intérieur du terrain ayant causé des dommage physiques et retardé la reprise de la 2e mi-temps, ainsi que pour l’envahissement du terrain par le public et la bagarre dans les gradins avec les supporters du CODM. La commission a, en outre, infligé une interdiction de déplacement des supporters du WASK pour les quatre prochaines rencontres disputées à l’extérieur.Son adversaire du jour, le CODM a, quant à lui, pris quatre matchs à huis clos, ainsi que l’interdiction de déplacement de ses supporters pour les quatre prochaines rencontres disputées à l’extérieur et une amende de 10.000 DH.

La commission de discipline reproche aux supporters du CODM l’utilisation de fumigènes sans toutefois occasionner des incidents et la provocation de bagarres dans les gradins contre les supporters du WASK. Enfin, le Kawkab de Marrakech a écopé à son tour de deux matchs à huis clos fermes et de l’interdiction de déplacement des supporters du club marrakchi pour les deux prochaines rencontres disputées à l’extérieur, en plus d’une amende de 50.000 DH. Décidément, la saison va être très longue pour la Ligue amateur si ce genre de violence se reproduit, notamment dans la dernière ligne du championnat.

Lisez nos e-Papers