Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

Wydad-Belouizdad : les Rouges en quête de confirmation, avec beaucoup de prudence

Le Wydad Casablanca accueille le Chabab Belouizdad en quart de finale retour de la Ligue des champions. Vainqueurs (1-0) à Alger, grâce à un but de Guy Mbenza, les Rouges se sont facilité la tâche pour la qualification. Cependant, le risque est doublé face à une formation qui n’a plus rien à perdre. Les hommes de Walid Regragui sont prévenus.

Wydad-Belouizdad : les Rouges en quête de confirmation, avec beaucoup de prudence

Gagner la manche aller à l’extérieur en Ligue des champions est un excellent signal pour toute équipe aspirant à se qualifier pour les demi-finales. Le Wydad a certes franchi un grand pas vers le dernier carré, après avoir cueilli à froid le CR Belouizdad et son public au stade du 5 juillet, la semaine dernière. D’autant plus que les hommes de Walid Regragui ont arraché cette victoire en disputant la majeure partie de la rencontre avec un homme en moins. Mais ce samedi au Complexe Mohammed V, c’est une tout autre histoire. Devant 45.000 spectateurs, voire plus, considérant la pagaille de la vente des billets, les Rouges doivent jouer leur match en faisant abstraction du match aller.

«C’est un résultat positif qui nous permet de jouer le match retour avec beaucoup de confiance», a estimé le technicien marocain. La leçon la plus récente dans cette configuration nous vient justement d’Algérie, qui s’est imposée au Cameroun, avant de s’incliner au match retour et voir ses rêves de Mondial s’évaporer. Concernant l’effectif, Walid Regragui peut compter sur l’ensemble de ses joueurs, hormis Jalal Daoudi, qui a écopé d’un carton rouge direct au match aller. Selon les images des entrainements de jeudi soir, le moral des troupes semblait au beau fixe et la détermination des joueurs wydadis à rallier une nouvelle demi-finale de la Ligue des champions est intacte. Le public est également mobilisé pour animer les gradins avec comme mot d’ordre de pousser son équipe et d’éviter de tomber dans les provocations. Tous les ingrédients sont donc réunis pour un grand rendez-vous africain, samedi soir au Complexe Mohammed V.

Lisez nos e-Papers