Menu
Search
Samedi 02 Mars 2024
S'abonner
close
Samedi 02 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Économie

Bank Of Africa : 2,3 milliards de dirhams de bénéfices en 2022

Bank Of Africa a clà´turé l’exercice 2022 sur de solides performances. Le groupe affiche un PNB consolidé de 15,6 milliards de dirhams, en hausse de 7% et un résultat net part du groupe en appréciation de 15% à  2,3 milliards de dirhams.

Bank Of Africa : 2,3 milliards de dirhams de bénéfices en 2022

Bank Of Africa (BOA) a engrangé de solides performances en 2022. Le groupe a ainsi réalisé un produit net bancaire consolidé de 15,6 milliards de dirhams, en progression de 7%. Cette amélioration est tirée par une croissance du Core Business de 18% pour la marge sur commissions et par une montée de 9% de la marge d’intérêt, et ce malgré la baisse du résultat des opérations de marché.

Bank Of Africa affiche une bonne dynamique commerciale avec un encours des crédits consolidés en hausse de +7,4%

La banque affiche, par ailleurs, un résultat net part du groupe en appréciation de 15% à 2,3 milliards de dirhams. Le groupe fait état d’une stabilisation du PNB de la Banque SA, retraité des éléments exceptionnels enregistrés en 2021. Il ressort ainsi à 6,6 milliards de dirhams porté par les lignes métiers de la banque qui bondit de 11% pour la marge sur commissions et de 4% pour la marge d’intérêts, compensant, du coup, la baisse du résultat des opérations de marché. En 2022, la banque affirme avoir poursuivi la maîtrise des charges, avec une évolution des charges générales d’exploitation de la Banque SA contenue à +1% (3,7 milliards DH), et +4% en consolidé (8,3 milliards DH). BOA fait également part d’une bonne dynamique commerciale avec un encours des crédits consolidés (hors resales) en hausse de +7,4% à 196 milliards dirhams à fin 2022. Au Maroc, les crédits progressent de 4%, soit une part de marché crédits à la clientèle de 12,35% à fin décembre 2022. Les dépôts clientèle consolidés (hors repos) affichent, quant à eux, une hausse de 10%, s’établissant à 241 milliards de dirhams.

S’agissant du coût du risque consolidé, il s’établit à 2,6 milliards de dirhams à fin 2022, en recul de 10%, soit un ratio de coût du risque de la clientèle de 1,1%. Au Maroc, BOA indique que le coût du risque augmente de 7% atteignant 1,2 milliard de dirhams. La banque affirme avoir renforcé les Fonds propres part du groupe de 6% en 2022, suite à l’émission d’une dette subordonnée de 1 milliard de dirhams et d’une émission subordonnée perpétuelle avec mécanisme d’absorption de pertes et d’annulation de paiement des coupons de 500 millions de dirhams. Le groupe affirme avoir maintenu la dynamique de promotion du programme «Intelaka». Il a ainsi accordé près de 3.000 dossiers à fin décembre 2022, pour un montant total de plus de 700 millions de dirhams, en hausse de 11,3%, soutenu par le renforcement du parcours digital dédié au programme à travers le déploiement d’un site et d’une application dédiés. De même, BOA a conclu des partenariats stratégiques dont un avec Sanad, portant sur une ligne de financement de 25 millions d'euros, et un autre avec la Société financière internationale, pour une enveloppe de 154 millions de dollars de prêts, afin de soutenir les petites et moyennes entreprises.

Lisez nos e-Papers