Menu
Search
Lundi 20 Mai 2024
S'abonner
close

Banques : 189 agences fermées en 2022 !

Les banques marocaines ont fermé 189 agences et n’en ont ouvert que 38 nouvelles en 2022. Ce qui raméne le nombre total des agences bancaires en activité à  5.914, dont 5.715 de banques conventionnelles, 9 de banques offshore et 190 de banques participatives, indique Bank Al-Maghrib.

Banques : 189 agences fermées en 2022 !

Le réseau bancaire marocain continue de se rétrécir devant l’invasion du digital dans le parcours client et l’orientation des banques à optimiser davantage leur réseau pour le rendre plus rentable. Les banques marocaines se sont, en effet, délestées de 189 agences et n’ont ouvert que 38 nouvelles entités en 2022. Ce qui ramène le nombre total des agences bancaires en activité à 5.914, dont 5.715 de banques conventionnelles, 9 de banques off-shore et 190 de banques participatives, indique Bank Al-Maghrib dans une nouvelle publication sur l'implantation bancaire en 2022.

De ce fait, la densité bancaire s’est dégradée, passant de 4.461 en 2021 à 4.575 en 2022. La densité bancaire est calculée en divisant l’effectif de la population adulte, ayant 15 ans et plus, par le nombre d’agences bancaires, hors celles situées en zones off-shore. Elle mesure ainsi le nombre d’habitants par agence. Les fermetures d’agences en 2022 n’ont concerné que les banques conventionnelles, au moment où le réseau des banques participatives s’est renforcé de 14 nouvelles ouvertures.

Attijariwafa bank, la banque marocaine qui a fermé le plus d’agences en 2022 

Par opérateur, c’est Attijariwafa bank qui a le plus fermé d’agences en 2022, avec 52 fermetures, suivie du Crédit Populaire du Maroc (38), Bank Of Africa (26), BMCI et Société Générale Maroc, avec 21 fermetures chacune, Crédit du Maroc (19), Al Barid Bank (11) et CIH (1). Cette réduction de voilure n’a pas modifié le palmarès des groupes bancaires en termes de taille du réseau. Le Crédit Populaire du Maroc reste, en effet, en tête avec 1.386 agences, suivi d’Attijariwafa bank (957) et Al Barid Bank (941).

Par région, plus du tiers (64) des fermetures d’agences au cours de l’année dernière ont concerné la région de Casablanca-Settat, suivie de l’Oriental et de Fès-Meknès, avec 20 fermetures chacune. La densité bancaire est plus importante dans les régions de Casablanca-Settat et de l’Oriental, avec 3.359 et 3.567 agences par habitant respectivement. En revanche, elle est plus faible dans les régions de Drâa-Tafilalet et Marrakech-Safi, avec 8.648 et 6.994 agences par personne respectivement.

Lire aussi : Les chantiers de Bank Al-Maghrib pour renforcer la résilience du secteur bancaire

Lire aussi : Grand pas dans la digitalisation des services bancaires au Maroc

Lisez nos e-Papers