Menu
Search
Vendredi 19 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Société

Accident de la route: Un motard soupçonné d'avoir provoqué le décès d'un officier de police arrêté

Accident de la route: Un motard soupçonné d'avoir provoqué le décès  d'un officier de police arrêté

Les éléments de police relevant de la préfecture de sûreté de Casablanca ont procédé, lundi matin, à l'arrestation du conducteur d'un motocycle, soupçonné de refus d'obtempérer et d'avoir provoqué un accident mortel résultant d'une mauvaise conduite et ayant entraîné le décès d'un officier de police principal pendant l'exercice de ses fonctions.

                 >> Lire aussi : Tanger: Interpellation d'un individu soupçonné de liens avec un réseau criminel de la migration illégale

L'accident s'est produit quand une patrouille de la brigade des motards, supervisée par un officier de police principal, assurait la gestion du trafic routier dans l'entourage d'un établissement scolaire à l'arrondissement Hay Hassani à Casablanca, indique un communiqué de la DGSN, précisant qu'un motard qui circulait à une vitesse anormale a refusé d'obtempérer à une sommation de s'arrêter émanant d'un élément de la patrouille avant de changer de direction, percutant le chef de patrouille qui a rendu l'âme lors de son transfert à l'hôpital.

Après l'interpellation du motard, âgé de 25 ans, soupçonné d'être à l'origine de cet accident, il s'est avéré qu'il n'était pas muni de documents de propriété du véhicule, fait savoir la même source, ajoutant que le mis en cause a été soumis à une enquête judiciaire menée sous la supervision du Parquet afin d'élucider les circonstances de cette affaire.

Parallèlement au volet judiciaire de cette affaire, le directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire a décidé d'octroyer une promotion exceptionnelle dans le grade à la victime qui a trouvé la mort lors de l'exercice de ses fonctions, et a donné ses instructions aux services sécuritaires compétents pour la prise en charge des frais des funérailles du défunt et l'octroi du soutien nécessaire à sa famille, conclut le communiqué.

Lisez nos e-Papers