Menu
Search
Lundi 24 Juin 2024
S'abonner
close

Bourita : sous l'impulsion de S.M. le Roi, le Maroc a fait de l'intégration africaine et de la coopération Sud-Sud la pierre angulaire de sa politique étrangère

Bourita : sous l'impulsion de S.M. le Roi, le Maroc a fait de l'intégration africaine et de la coopération Sud-Sud la pierre angulaire de sa politique étrangère

Sous l’impulsion de S.M. le Roi Mohammed VI, le Maroc a fait de l'intégration africaine et de la coopération Sud-Sud la pierre angulaire de sa politique étrangère, a affirmé, jeudi, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. Dans une allocution à l’occasion de la célébration de la Journée de l’Afrique, qui coïncide cette année avec le 60e anniversaire de la libération du continent africain, M. Bourita a expliqué que «notre conception de l’avenir de l’Afrique se trouve au cœur de la Vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, rappelée au 29e sommet des Chefs d’État de l’Union africaine», notant que «depuis des temps immémoriaux, c’est par sa profondeur africaine que le Maroc respire, rayonne et vit son identité multiple, à la fois multiculturelle, multiconfessionnelle et transrégionale».

S.M. le Roi, a poursuivi le ministre, «a chéri ces relations plus que quiconque», ajoutant que le Souverain les a sublimées, en insufflant, dans la continuité de l’œuvre de Ses Glorieux Ancêtres, une dynamique nouvelle avec les pays africains frères, une dynamique érigeant le Royaume en partenaire engagé, mobilisé et déterminé pour relever les défis de la paix, de la sécurité et du développement, partout en Afrique. Sous la conduite de Sa Majesté le Roi, le Royaume apporte, en outre, toute son énergie, mobilise tous ses efforts et partage son savoir-faire, au service de projets structurants, a fait savoir M. Bourita, citant, à cet égard, le projet du gazoduc Afrique-Atlantic, reliant le Nigeria et le Maroc à travers les pays de l'Afrique de l'Ouest, ainsi que le système d'offre d’engrais accessibles et adaptés mis en place par le Royaume pour répondre aux besoins des agriculteurs africains, et qui porte la promesse de meilleurs rendements et d’une plus grande sécurité alimentaire. «Se soutenir les uns les autres, libérer les énormes potentialités de notre continent, et ainsi accélérer la croissance durable et le développement inclusif des économies africaines : c’est ainsi que nous concevons le continuum entre l’indépendance et le développement», a-t-il relevé.

«Dans un contexte mondial bouleversé par les crises – politiques, économiques, sanitaires et écologiques –, notre continent africain ne peut plus se permettre d’être un miroir qui renvoie au monde l’image de ses défis. Il doit être le reflet de la promesse qu’il fait au monde», a souligné M. Bourita. Et d’ajouter que sous le leadership de S.M. le Roi, le Maroc s’est, effectivement, employé à faire bouger les lignes à l’intérieur du continent, dans une démarche pratique, loin des logiques des «coups diplomatiques» et des surenchères démagogiques.

Cette cérémonie, tenue en présence de membres du gouvernement, du Haut-Commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, Mustapha El Ktiri, ainsi que de nombreux ambassadeurs de pays étrangers accrédités au Royaume, a été marquée par la projection d'un film documentaire retraçant, témoignages à l'appui, le soutien du Maroc aux mouvements d'indépendance en Afrique. Les participants à cet événement ont pu assister à l'inauguration de l’exposition «Frères d’armes, du combat pour l'Indépendance africaine au serment du co-développement» qui comporte, entre autres, plusieurs clichés du photographe Mohamed Maradji.

Lire aussi : Le Maroc résolument engagé dans le renforcement de la résilience institutionnelle en Afrique

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.