Menu
Search
Lundi 22 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Juillet 2024
Menu
Search

Festival du théâtre africain : hommage à Habib Dembélé

Le Festival du théâtre africain, qui se poursuit jusqu'au 30 avril, réunit de grands noms de la scène artistique africaine, dont Habib Dembélé à qui un hommage a été rendu.

Festival du théâtre africain : hommage à Habib Dembélé

La première édition du Festival du théâtre africain s’est ouverte le lundi 24 avril à Rabat. C’était l’occasion de rendre hommage à un grand artiste africain : Habib Dembélé. Né en 1962 à San au Mali, cet acteur, metteur en scène et écrivain malien est considéré comme une fierté africaine. Après des études à l’Institut national des arts (INA) de Bamako, il a multiplié les succès et conquis le public grâce à son talent de comédien. Au début de sa carrière, le «Guimba» des Maliens a participé au film «Finzan» de Cheick Oumar Sissoko qui sera un premier pas vers son intégration dans le monde du cinéma malien et africain. Son talent sera ensuite confirmé avec le film «Guimba, le Tyran» du même réalisateur. Il a joué également pour d’autres réalisateurs comme Mahamadou Cissé, Dani Kouyaté, Ousmane Sembène, Abderrahmane Sissako, Salif Traoré et Daouda Coulibaly. Il remporte en 1983 le Prix du meilleur acteur à la Semaine régionale des arts et de la culture du Mali, et en 1984, le Prix du meilleur acteur du Mali à la Biennale artistique et culturelle.

En 1985, il est choisi comme porte-parole de la Jeunesse de tous les Pays francophones aux premiers Jeux de la francophonie (Côte d’Ivoire). Habib Dembélé est également considéré comme une légende vivante du théâtre. Comédien du Kotéba national, la Troupe nationale de théâtre du Mali, Habib Dembélé joue en 1988 et 1989 dans les pièces du dramaturge Ousmane Sow avec lequel le comédien malien Michel Sangaré et lui-même créeront plus tard la Compagnie Guakoulou, une compagnie de théâtre privée. En 1998, il crée la Compagnie Mandeka avec Sotigui Kouyaté et Jean-Louis Sagot-Duvauroux, puis sa propre structure : «la Compagnie Guimba national». En 1997, il écrit le conte théâtralisé «À vous la nuit» qui reçoit le Prix RFI du meilleur spectacle vivant. Habib Dembélé a collaboré avec le metteur en scène Peter Brook dans «Hamlet» puis dans «Tierno Bokar» et dans «Sizwe Banzi est mort». Ces trois spectacles feront le tour du monde.

En 2009, Habib Dembélé écrit en langue bambara «Kanouté Ka Visa Ko», le premier one-man-show malien. Le spectacle sera joué en Afrique et en Europe. Le talent de Dembélé est apprécié en Afrique et ailleurs grâce à plusieurs autres pièces de théâtre comme «The Island», «Le Papalagui, Bab et Sane», «L’Œil du Loup», «Sounjata», «De la Démocratie, «Le Fabuleux Destin» de Amadou Hampâté Bâ sur texte de Bernard Magnier. En 1988, Habib Dembélé a publié le recueil de poèmes «Regards et les Tueurs de Margouillats» en 1988. Parmi ses livres, «Le Chantier », « Sacré Kaba » et « L’Identité retrouvée ». En 2008, Harmattan édite son essai Un artiste dans la ville (Être ou ne pas naître). Parmi ses écrits «À vous la nuit», suivi de «Jura de Jurabugu » et «Pauvres gens, gens pauvres», mono-théâtre qu’il a co-écrit avec Françoise Wasservogel.

Lire aussi : «Rabat Doc’Africa» : huit documentaires dans la compétition officielle de la première édition

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.