Menu
Search
Lundi 22 Avril 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Le Fonds Monétaire Arabe accorde un prêt de 166 millions de dollars au Maroc

Le Fonds Monétaire Arabe (FMA) vient d'accorder un nouveau prêt compensatoire au Royaume du Maroc, d'un montant de 41.125 millions de Dinar Arabe Unité de compte, soit l’équivalent d’environ 166 millions de dollars américains, dans le but de soutenir la situation financière de l'État et répondre aux besoins urgents.

Le Fonds Monétaire Arabe accorde un prêt de 166 millions de dollars au Maroc

L'accord de financement a été signé le 11 Janvier 2023, par Nadia Fettah, ministre de l’Economie et des Finances, au nom du  Royaume du Maroc, et Abdulrahman A. Al Hamidy, Directeur Général Président du Conseil d’Administration, au nom du Fonds Monétaire Arabe, a indiqué le Fonds Monétaire Arabe dans un communiqué. Le prêt a été décaissé, ce jeudi 2 février 2023, ajoute la même source

Les procédures de retrait d'un autre prêt accordé au Maroc finalisé

Le Fonds Monétaire Arabe a finalisé les procédures de retrait de la deuxième tranche d'un autre prêt octroyé au Royaume du Maroc, pour soutenir un programme de réforme visant à améliorer la capacité à instituer un environnement propice à l'expansion de Petites et Moyennes Entreprises (PME). Laquelle tranche d’un montant de 5.1 millions de Dinar Arabe Unité de Compte, a été retirée le 23 Décembre 2022.

Le Fonds est actuellement en train d’examiner d’autres demandes de financement émanant d’un certain nombre des pays membres et s'emploie à achever le plus rapidement possible les procédures à cet égard, afin d’aider les États membres à répondre à leurs besoins de financement et d’améliorer leur situation financière pour relever divers défis, en particulier en ces temps.

Pour faire face à divers défis, le FMA est pleinement déterminé à soutenir les efforts de ses États membres en matière de mise en œuvre des réformes économiques, financières et structurelles, par le biais d'un certain nombre d'instruments, y compris la mobilisation des ressources financières pour répondre aux besoins de financement des Etats membres confrontés à des difficultés de balance des paiements et de budget de l’Etat, ainsi que par sa contribution au financement du commerce, à travers les activités de son Programme de Financement du Commerce Arabe (PFCA).

Par ailleurs, dans le cadre de ses efforts pour soutenir l'intégration financière régionale, encourager le commerce et les investissements interarabes et établir des liens avec les principaux partenaires commerciaux des pays arabes, l'AMF a achevé la mise en place de l'Organisation Régionale Arabe pour la Compensation et le Règlement des Paiements, et de sa plateforme de paiement "Buna", dans le but d'encourager l'utilisation des monnaies locales dans les règlements des transactions, et de renforcer l'intégration financière, économique et d'investissement, dans un environnement transparent et contrôlé en termes de risques.

Lire aussi : Compétitivité économique : le Maroc dans le top 5 des pays arabes

Lisez nos e-Papers