Menu
Search
Samedi 02 Mars 2024
S'abonner
close
Samedi 02 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Sports

Yassine Bounou et Achraf Hakimi font la couverture du magazine GQ

Le prestigieux magazine GQ Moyen-Orient a consacré une édition spéciale à deux internationaux marocains qui ont marqué le football en 2022 : Achraf Hakimi et Yassine Bounou. Les deux joueurs ont eu le droit à leur couverture, une première pour le portier de Séville.

Yassine Bounou et Achraf Hakimi font la couverture du magazine GQ

Yassine Bounou et Achraf Hakimi se sont prêtés au jeu des photos et interviews avec le célèbre magazine GQ Moyen-Orient qui met en lumière les personnalités les plus en vogue du moment. 

Si le joueur du PSG est un habitué, ayant déjà figuré à la Une du magazine, c’est un tout nouvel exercice pour celui du FC Séville.

Celui que l’on surnomme “Bono” est apparu avec son sourire légendaire, vêtu d’un costume, avant de poser en plus décontracté, arborant col roulé noir. 

GQ a dressé un portrait élogieux du portier marocain qui a fait les beaux jours des Lions de l’Atlas en Coupe du monde 2022, devenant l’un des gardiens de but les plus admirés de sa génération.

"Je ne peux pas dire que je suis sous les projecteurs mondiaux. Mon pays bien-aimé et notre drapeau marocain sont sous les projecteurs mondiaux, ce qui est un grand honneur. Je suis vraiment heureux de nos réalisations en tant qu'équipe, et nous sommes tellement humbles et motivés pour accomplir encore plus”, a déclaré Bounou au magazine, se disant encore impressionné du soutien reçu lors de la compétition mondiale.

"L'amour et le soutien que l'équipe et moi avons reçus des fans du Maroc, du continent africain, du monde arabe et du monde entier étaient vraiment incroyables. Nous jouions au football, mais nous avons contribué à quelque chose de tellement plus grand !", se réjouit-il encore.

Pour sa part, Achraf Hakimi, qui fait désormais partie du cercle fermé des meilleurs footballeurs du monde, fait déjà la une de nombreux magazine et a acquis une notoriété sans précédent.

Une notorité qu’il a du mal à gérer comme il l’explique au magazine. Le latéral droit a admis qu'il était "difficile" de retourner au Maroc en raison de la grande attention des fans.

"J'essaie d'aller au Maroc autant que possible, mais cela devient un peu difficile d'y passer des vacances à cause de la foule et de l'excitation du moment", a-t-il déclaré.

Le Lion de l’Atlas est revenu sur le parcours historique du Maroc en Coupe du monde 2022 au Qatar, se disant fier de l’accomplissement de l’équipe.

"Je suis tellement heureux d'avoir joué aussi bien que nous et d'avoir tenu le drapeau marocain le plus haut possible. En tant qu'équipe, nous sommes si unis et nous étions si clairs sur ce que nous voulions accomplir. C'était l'un des aspects les plus forts de notre sélection. Nous étions très proches et nous avons passé tellement de moments incroyables ensemble. Même si cela ne faisait qu'un mois, j'avais l'impression que nous étions ensemble depuis bien plus longtemps”, affirme-t-il.

Pour la prochaine génération de footballeurs, Hakimi conseille qu'ils "profitent de leur vie, travaillent dur et se permettent de rêver de tout ce qu'ils pourraient vouloir réaliser à l'avenir".

"Personne ne peut leur dire qu'ils ne peuvent pas y parvenir car tous les rêves peuvent devenir réalité - j'en suis un exemple. J'ai toujours rêvé d'être footballeur et, aujourd'hui, j'ai la chance de l'être. Avec un travail acharné et de la détermination, tout peut être réalisé”, confie le joueur du PSG.

 

Lisez nos e-Papers