Menu
Search
Mardi 23 Juillet 2024
S'abonner
close
Mardi 23 Juillet 2024
Menu
Search

Casablanca : Deux nouvelles gares à  60 MDH pour abandonner celle d’Ouled Ziane

Le Conseil communal de Casablanca s’apprête à  construire deux nouvelles gares pour un montant de 60 MDH pour abandonner celle d’Ouled Ziane. Cette décision ne semble pas plaire au secrétaire national des Autocars de transport des passagers au Maroc, Abdelali El Khafi.

Casablanca : Deux nouvelles gares à  60 MDH pour abandonner celle d’Ouled Ziane

Le Conseil communal de la ville de Casablanca compte bientôt se débarrasser de la gare routière d’Ouled Ziane en construisant deux nouvelles gares : La première à l’entrée nord de la ville et la deuxième à l'entrée Sud. L’information a été annoncée par le quotidien arabophone « Assahra Almaghribia » qui cite une source sûre.

Le quotidien indique que ce projet s’assigne pour objectif de faciliter la circulation dans la capitale économique mais aussi et surtout de mettre fin à l’anarchie que connait la gare d’Ouled Ziane depuis des années.

La même source précise que la construction des deux nouvelles gares nécessitera la mobilisation d’une enveloppe de 60 millions de DH. « Ce montant sera financé grâce au prêt additionnel de 94,7 millions d’euros qui a été accordé par la Banque mondiale à la Commune de Casablanca, destiné à appuyer les capacités d’investissement de la ville », explique la même source.

Deux nouvelles gares pour remplacer celle d’Ouled Ziane : Ce qu’en pense un professionnel

Joint par Assahra Almaghribia, le secrétaire national des Autocars de transport des passagers au Maroc, Abdelali El Khafi pense que la décision du Conseil n’est pas bonne. « Il suffisait de mobiliser uniquement 2 millions de DH pour réaménager la station d’Ouled Ziane au lieu de consacrer 60 millions de DH à ce projet », estime le syndicaliste.

Abdelali El Khafi est quasi-convaincu qu’il est plutôt question de revoir la gestion de la gare qui, bien qu’elle soit dotée d’un service de sécurité, fonctionne dans l’anarchie. Pour lui, l'autorité locale doit admettre qu'elle n'a pas les compétences nécessaires pour gérer cette station.

Lire aussi : Casablanca: La gare Oulad Ziane reprend ses activités

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.