Menu
Search
Samedi 22 Juin 2024
S'abonner
close
Samedi 22 Juin 2024
Menu
Search

«Nuits du Ramadan» : une belle programmation pour la 17e édition

«Nuits du Ramadan» : une belle programmation pour la 17e édition

L’ambiance conviviale des «Nuits du Ramadan» sera de retour du 4 au 20 avril. Pour sa dix-septième édition, cet événement organisé par l’Institut français du Maroc célébrera les «Musiques en partage». Des rythmes de différents horizons animeront les soirées ramadanesques dans plusieurs villes du Royaume. Des notes spirituelles, soufies se mêleront aux mélodies gnaouies, chefchaounies et locales des différentes régions. L’Institut français du Maroc prévoit dans ses antennes plusieurs manifestations artistiques, animées par des artistes locaux afin d’encourager la production et la diffusion des projets marocains. Dans ce cadre, l’ensemble Ibn Arabi se produira le 1er avril à Rabat. Cet ensemble du «Samaâ» peut se targuer d’être le gardien et le perpétuel transmetteur de l’esprit soufi du plus érudit des grands maîtres dont il porte le nom. Des multiples inspirations du fondateur Ahmed El Kheligh découle une musique à la coloration proprement orientale, ce qui en fait une formation très originale dans le paysage musical marocain.

À Casablanca (6 avril) et Marrakech (15 avril), le public a rendez-vous avec une soirée «Désert Blues» avec Tasuta N-Imal. «Génération future» en langue amazighe, a pour ambition de transposer en musique l’histoire, les valeurs et les traditions des groupes nomades et des habitants du sud-est de l’Anti-Atlas au Maroc. Le public marrakchi découvrira également le 15 avril le répertoire de Génération Taragalte s’inspirant des chants traditionnels qui ont rythmé les grandes caravanes transsahariennes au fil des siècles. L’Institut français de Fès invitera, le 14 du mois courant, Hind Ennaira, une musicienne qui œuvre à diffuser le «gnawa féminin» et à montrer au monde le pouvoir des femmes arabes. À Essaouira, le maestro multi-instrumentiste Loy Ehrlich invite en résidence artistique Bonbon Vodou, chanteuse-percussionniste, fille d’une grande famille de musiciens réunionnais, et JereM, chanteur-guitariste. Le trio inédit offrira le 19 avril un concert exceptionnel. Les spectacles des «Nuits du Ramadan» seront proposés en plein air et accessibles à toutes et à tous pour célébrer la richesse musicale du patrimoine marocain et méditerranéen.

Programmation nationale des «Nuits du Ramadan»

• «De Kaboul à Bamako» – groupe Sowal Diabi : Cette création transculturelle musicale réunissant des artistes afghans, maliens, français, iraniens et kurdes se rassemblera pour fêter ensemble les musiques en partage. À Agadir (4 avril), Marrakech (6 avril), El Jadida (7 avril), Fès (8 avril), Meknès (11 avril) & Rabat (13 avril).

• «Guerrières d’Orient» : Ce projet porté par l’Ensemble Agamemnon, rassemble différentes traditions de musiques méditerranéennes. Avec l’ensemble Rhoum El Bakkali, le duo jouera une lecture musicale de guitare, Buzuq, Oud et Guembri.

À Tanger (11 avril), Tétouan (12 avril), Casablanca (13 avril) & Oujda (15 avril).

• Rouh : Les interprétations de l’ensemble musical de musique soufie Rouh, qui signifie «Âme» en arabe, font partie intégrante dans le patrimoine culturel arabe et promettent un concert aux textes et mélodies captivantes et originales.

À El Jadida (6 avril), Agadir (11 avril) & Kénitra (19 avril).

• André Simony : Pour ce musicien, la guitare représente la mémoire vibrante de son Maroc natal qu’il a toujours portée en lui, lorsqu’avec sa famille, il est parti vivre en France. La palette de son répertoire est un voyage à travers le temps et les traditions culturelles.

À El Jadida (5 avril) & Kénitra (6 avril).

Lire aussi : Book Club Le Matin lance son programme Ramadaniyate Book Club 2023

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.