Menu
Search
Mardi 18 Juin 2024
S'abonner
close

Le PAM continuera à soutenir Akhannouch et la majorité (Ouahbi)

Le secrétaire général du Parti de l’authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, a réitéré, samedi à Marrakech, le soutien indéfectible de son parti au Chef du gouvernement et à ses décisions, malgré la divergence des points de vue sur certaines questions. Intervenant à l’ouverture du congrès régional du PAM dans la région de Marrakech-Safi, M. Ouahbi a défendu par ailleurs le bilan de son parti au sein du gouvernement, rappelant à ce titre que sa formation politique, «qui représente une force au sein de la majorité, aspire à occuper la première place lors des futures législatives».

Le PAM continuera à soutenir Akhannouch et la majorité (Ouahbi)

Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé, samedi dernier à Marrakech, la cohésion de la majorité gouvernementale à laquelle son parti appartient, niant l'existence d'éventuels conflits avec le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. Dans un discours prononcé à l'ouverture du congrès régional de son parti dans la région de Marrakech-Safi, M. Ouahbi a réitéré le soutien indéfectible de son parti au Chef du gouvernement et ses décisions, malgré la divergence des points de vue sur certaines questions. : «Nous continuerons à soutenir le Chef du gouvernement et à défendre la coalition gouvernementale, et nous ne transformerons pas l’espace gouvernemental en un champ de bataille aux dépens des intérêts des citoyens», a-t-il déclaré, soulignant que son parti est une structure indépendante qui exprime sa position sur certains dossiers en toute honnêteté, mais qui accepte la décision finale» de ses partenaires au sein de la coalition.

«Nous demeurons attachés au programme du gouvernement et à la charte de la majorité, mais ce que les autres ont du mal à comprendre, c'est que la Constitution de 2011 est différente des constitutions précédentes, dans la mesure où elle confère au Chef du gouvernement des pouvoirs plus importants. Ce dernier ne se contente plus de coordonner le travail du gouvernement, comme il le faisait avant, mais dispose de réels pouvoirs organisationnels et décisionnels qu’il délègue aux membres de l’Exécutif selon sa propre vision de l’action gouvernementale», a -t-il précisé.

Ouahbi affiche les ambitions du PAM pour les prochaines élections législatives 

Sur un autre registre, le secrétaire général du PAM a tenu à défendre le bilan de son parti au sein du gouvernement, rappelant à ce titre que sa formation politique, «qui représente une force au sein de la majorité» et qui «est la garante de sa stabilité», aspire à occuper la première place lors des futures élections législatives.

«Nous avons toujours considéré au sein de notre parti que la compétence était le principal critère d’éligibilité au poste de ministre, car nous sommes conscients des défis liés à cette fonction et de la responsabilité qui va avec. C’est pour cette raison d’ailleurs que notre parti n’a trouvé aucun inconvénient à solliciter des compétences expérimentées en dehors de notre parti et nous pouvons nous targuer aujourd’hui de disposer des ministres les plus compétents», a déclaré M. Ouahbi, qui a tenu d’ailleurs à répondre aux fausses informations véhiculées par ses détracteurs sur son éventuel limogeage, soulignant qu’il comptait poursuivre l’exercice de ses fonctions à la tête du ministère de la Justice jusqu’à la fin de son mandat.

«J’ai pu identifier pas moins de 400 articles abordant le retrait de notre parti du gouvernement ou encore le limogeage de l’un de nos ministres ou de ma personne. Je leur dis que je compte rester là où je suis», a-t-il martelé. Abordant la question de l’égalité et la défense des libertés, le secrétaire général du PAM a réitéré son engagement pour promouvoir le rôle de la femme au sein de la société et défendre la question des libertés individuelles, rappelant sa détermination à mener la réforme du Code de la famille à bon port, ainsi que les autres lois censées protéger le statut de la femme, notamment le projet de Code pénal.

Lire aussi : Face aux rumeurs, Abdellatif Ouahbi réaffirme l’engagement du PAM aux côtés de la majorité

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.