Menu
Search
Vendredi 01 Mars 2024
S'abonner
close
Vendredi 01 Mars 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Société

Tournoi national d’échecs : L’École Hassania des travaux publics abrite la 1re édition ce week-end

La première édition du Tournoi national d’échecs se tient ce week-end dans le campus de Casablanca de l’École Hassania des travaux publics. Le tournoi verra la participation de plusieurs étudiants, mais aussi de grands joueurs de renom.

Tournoi national d’échecs : L’École Hassania des travaux publics abrite la 1re édition ce week-end

L'École Hassania des travaux publics (EHTP) organise, les 7 et 8 janvier 2023 sur son campus de Casablanca, la première édition d’un Tournoi national d’échecs homologuée par la Fédération internationale des échecs. Organisé en partenariat avec le ministère de l’Équipement et de l’eau et avec le concours de l’Association des ingénieurs de l’EHTP (AIEHTP), ce tournoi est ouvert aux étudiants de l’EHTP, à ses lauréats et ceux d’autres écoles, ainsi qu’à l’élite des joueurs nationaux. «Cet événement s’inscrit dans le cadre des activités commémoratives du cinquantenaire de la création de l’EHTP. Il rassemblera des joueurs de premier plan, dont le Français Jean-Pierre Le Roux, grand maître international, et le Marocain Ilyass Msellek, maître international. Des personnalités des secteurs public et privé seront également présentes», indique l’EHTP dans un communiqué. Et d’ajouter que «cette première édition du tournoi homologué porte le nom de feu Abdellatif Faouzi, lauréat de l’EHTP, qui a mené parallèlement à ses activités professionnelles une brillante carrière de joueur d’échecs». Notons que l’événement sera dirigé par Abdelmajid Mounib, lauréat de l’EHTP – promotion 1990, qui a occupé les fonctions de vice-président et président de la Fédération Royale marocaine des échecs (FRME) entre 2007 et 2009. L’arbitrage sera, quant à lui, assuré par Zoheir Slami, arbitre international depuis 2005 et membre du bureau de la FRME de 2013 à 2016. 

Questions à Mounib Abdelmajid, directeur du Tournoi et lauréat de l’École Hassania des travaux publics 

Le Matin : L’École Hassania des travaux publics organise ce week-end à Casablanca la première édition d’un Tournoi national d’échecs. Quel en est le programme ?

Mounib Abdelmajid : Cette manifestation, qui a vocation à se renouveler chaque année, verra la participation de plus de 120 personnes, dont de grands maîtres français et marocains. Elle verra également la présence de nombreux anciens lauréats qui sont aujourd’hui des dirigeants et leaders de premier plan dans les secteurs public et privé. Outre le tournoi, de nombreux ateliers d’initiation seront proposés. Une conférence aura, par ailleurs, lieu sur le rôle et les enjeux de l’intelligence artificielle dans les échecs, en ligne avec la vocation de l’EHTP qui se veut à l’écoute des évolutions du monde et des nouvelles technologies.

Un hommage sera rendu à un ancien lauréat dont le nom a été donné au tournoi. Qui est-il ?

Effectivement, la première édition de ce tournoi porte le nom de feu Abdellatif Faouzi, ingénieur formé à l’EHTP et membre de la promotion 1993. M. Faouzi a poursuivi de brillantes activités professionnelles dans le secteur des technologies de l’information, menant en parallèle une carrière reconnue de joueur d’échecs. Il a ainsi contribué pendant des années au développement de ce sport au Maroc à la fois comme joueur et arbitre, mais aussi en tant que membre du bureau de la FRME dont il a été le directeur technique de 2006 à 2013. Ce tournoi est donc un hommage et aussi un rappel des principes que l’EHTP, à travers son histoire et ses réalisations. Il promeut la valeur du sport, du leadership et de l’effort et s’adresse à un large spectre de joueurs femmes et hommes, ingénieurs et non-ingénieurs, jeunes ou vétérans.

Ce tournoi est organisé avec le concours de l’Association des ingénieurs de l’EHTP. Quel est le rôle de cette association ?

L’École Hassania des travaux publics a, depuis sa création en 1971, formé des générations d’ingénieurs qui ont accompagné tous les grands projets structurants au Maroc. Comme toutes les grandes écoles mondiales, l’EHTP s’appuie sur une association qui regroupe les ingénieurs diplômés de son cycle ingénieur. Elle compte plus de 6.500 membres aujourd’hui, dont un tiers sont des femmes. Près de 7 membres sur 10 travaillent dans le secteur privé et presque un tiers dans le secteur public. Ces lauréats sont principalement actifs au Maroc, mais 20% d’entre eux travaillent à l’international. Dans ce contexte, notre rôle est triple : maintenir les liens entre nos membres, rapprocher l’EHTP du monde de l’entreprise et œuvrer au rayonnement de l’École et ses lauréats.