Menu
Search
Mardi 18 Juin 2024
S'abonner
close

Transport et logistique : la digitalisation peut générer des économies de 10 à 20%

Le secteur du transport doit relever plusieurs défis et à leur tête la digitalisation. Invité d’une conférence organisée par l’Association pour le progrès des dirigeants, le ministre du Transport et de la logistique, Mohammed Abdeljalil, estime que le digital pourrait permettre aux entreprises de réaliser des économies de 10 à 20%. Le ministre a saisi l’occasion pour revenir sur les principales réalisations du Maroc dans ce secteur.

Transport et logistique : la digitalisation peut générer des économies de 10 à 20%
Ph. Sradni

Le secteur du transport a connu un grand développement ces dernières années au Maroc. Des efforts ont été déployés pour assurer sa performance, son efficacité et sa compétitivité. Mais force est de reconnaître que le secteur fait face à d’énormes défis, d’où l’importance de faire converger les efforts, mais aussi et surtout de rester en veille par rapport aux pratiques en évolution sur le plan international. Ce sont là les principales idées qui ont été partagées par le ministre du Transport et de la logistique, Mohammed Abdeljalil. Ce dernier était l’invité d’une rencontre organisée récemment par l’Association pour le progrès des dirigeants (APD) sous le thème «Le transport et la logistique, nouveaux leviers de la compétitivité du Royaume».

Dans le détail, le ministre a souligné que le Maroc a pu élargir ses infrastructures de transport et de logistique pour un montant total de 400 milliards de dirhams, soit environ 40 milliards de dollars, soutient le ministre. Le retour sur cet investissement est important. Chiffres à l’appui, le Maroc dispose aujourd’hui d’un réseau routier de 58.000 km, dont 1.800 km d’autoroutes et 1.670 km de voies express. «Concernant les chemins de fer, le Maroc dispose à présent 2.300 kilomètres, dont 200 kilomètres de grande vitesse», rappelle le ministre. Et de noter que pour les ports, Tanger Med, Nador, Dakhla et d'autres sont la parfaite illustration du développement du transport maritime. Selon lui, les ports sont des acteurs très importants de l’économie du transport dans le monde avec 750 millions de conteneurs qui sont traités chaque année.

S’agissant des aéroports, force est de reconnaître qu’ils se modernisent et s’agrandissent en améliorant les trafics. Le ministre a tenu, dans sa présentation, à mettre en avant les efforts du Maroc en soulignant que ces réalisations ont eu lieu grâce aux énormes programmes de refonte qui ont été lancés depuis plus d’une vingtaine d’années.

L'enjeu de la transformation digitale et de la dépendance énergétique, deux défis à relever 

Ces efforts sont à saluer, certes, mais il faut souligner que des défis restent à relever pour permettre aux secteurs du transport et de la logistique de rester compétitifs. À la tête de ces défis figure l’enjeu de la transformation digitale et de la dépendance énergétique. D’après le ministre, le marché mondial de la logistique intelligente devrait atteindre 46,2 milliards de dollars en 2025, avec un taux de croissance annuelle de 11%. «65% des entreprises de transport envisagent d’investir dans des technologies de transport au cours des deux prochaines années», note-t-il. Et de préciser que le digital pourrait permettre aux entreprises des économies de 10 à 20%.

Soulignons, par ailleurs, que cette rencontre entre dans la série des multiples rendez-vous organisés par l’APD. Présente au Maroc depuis 2005, cette association, qui a à son actif plus de 500 événements organisés à ce jour, compte plus de 100.000 dirigeants, appartenant à plus de 5.000 entreprises. Ces dirigeants continuent à venir se ressourcer en idées nouvelles et en approches innovantes de management. Rappelons aussi que l’APD International est présente dans 3 continents avec plus de 6.000 entreprises dans 6 pays, près de 1.000 événements tenus annuellement et a un ambitieux plan de développement mondial.

Lire aussi : Transports et logistique : La restructuration de la SNTL bientôt actée

Lire aussi : Transport touristique : le cahier des charges amendé bientôt (Abdeljalil)

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.