Menu
Search
Mardi 25 Juin 2024
S'abonner
close

Paiement électronique : Visa accorde une subvention à  la startup marocaine Neolli

Le leader mondial des paiements électroniques, Visa a accordé une subvention à  la startup marocaine Neolli afin d'aider à  apporter la facilité et les avantages des paiements numériques à  leur réseau d'artisans marocains.

Paiement électronique : Visa accorde une subvention à  la startup marocaine Neolli

Neolli s'engage à promouvoir la croissance économique des artisans traditionnels locaux et la plateforme compte actuellement plus de 400 artisans, répartis entre Marrakech, Fès, Agadir et Safi.

La startup lauréate du programme « She's Next » de Visa offre aux artisans locaux l'accès à une boutique personnalisée où ils peuvent exposer et vendre leurs produits tout en maintenant un lien avec le client final, en plus d'aider les artisans à avoir une vitrine plus attrayante, à commercialiser leurs produits personnels et à s'occuper de toutes les opérations logistiques nécessaires pour créer un lien de confiance entre les artisans et les consommateurs.

"Neolli est une organisation locale formidable qui soutient les artistes marocains traditionnels et nous, chez Visa, sommes fiers de soutenir leurs efforts en leur apportant les avantages du marché électronique mondial. En offrant aux PME des solutions numériques plus rapides, plus faciles et plus abordables, nous les aidons à élargir leur clientèle et à saisir de nouvelles opportunités de marché. C'est ce dont le secteur des petites entreprises a besoin pour non seulement survivre, mais aussi pour prospérer", a déclaré Sami Romdhane, DG de Visa pour le Maroc. Et d'ajouter : "En tant que leader mondial des paiements, Visa estime qu'il est de notre devoir d'aider l’artisanat Marocain et en général les petites entreprises à se développer et à prospérer, en particulier en ces temps difficiles, car tous ces efforts contribuent en fin de compte à améliorer l'ensemble de la communauté".

Dans une étude récente de Visa sur les femmes entrepreneurs au Maroc, huit femmes sur dix ont déclaré qu'elles acceptaient actuellement les paiements en espèces et sans espèces de leurs clients. Près d'un tiers des femmes ont déclaré qu'elles utiliseraient des fonds supplémentaires pour investir dans de nouvelles technologies (34%), accroître la sécurité des affaires en ligne (33%), agrandir leur équipe (33%) et créer de nouveaux produits et pénétrer de nouveaux marchés (33%).

Lire aussi : Visa et CMI lancent les paiements B2B, une première au Maroc

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.