Menu
Search
Samedi 22 Juin 2024
S'abonner
close
Samedi 22 Juin 2024
Menu
Search

"Cris des sans voix ou complainte du deux-tiers monde", premier recueil de Majid Blal : les maux de notre temps

«Cris des sans voix ou complainte du deux-tiers monde», est le premir recueil du Marocain Majid Blal paru récemment aux éditions «La Grande Marée» à Sherbrooke, au Québec.
S’insurgeant contre le «délit de faciès», qu’il qualifie de «déflagr

No Image
«Le temps est au surhomme (...) ainsi parlait Zarathoustra», dit sentencieusement le poète, citant le philosophe allemand Friedrich Nietzsche.
Le poète dénonce sans ambages les drames de notre temps, invoquant la triste mémoire de la Bosnie Herzégovine où «les morts n’ont pas de chapitre», du Rwanda où «le génocide a les traits négroïdes», de Jénine, Bir Kacem et «Sabra et Chatila» «Ton bourreau se gonfle d’orgueil. D’avoir le Palestinien à l’œil. Mater les enfants des territoires lui est un devoir», dit-il.
Dans le recueil de Majid Blal, le «je» est tantôt «lunatique», et «exclusif», tantôt «mouton» qui cherche son «Panurge» et «se télescope de remords» ne sachant «où donner de la tête (...) il se la prend entre deux mains». Son «nous» est «inclusif», «inégal», «crétin» ou amnésique.
Né à Midelt au Maroc en 1957, Majid Blal s’est installé à Sherbrooke, au Québec, en 1981. De formation économique, il s’est investi dans la communication écrite et télévisuelle au Canada en s’impliquant dans l’action associative.
Il est également l’auteur d’un roman «Une femme pour pays», paru en 2001.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.