Régions

Habitat : faiblesse de la demande

author 0 LE MATIN

Quel est le vrai problème de l’habitat à Casablanca ? L’immobilier semble constituer, selon plusieurs personnes, le premier obstacle au développement du secteur. Mais d’après les professionnels, l’entrave réside dans la faiblesse d

« Du point de vue offre de logement, Casablanca se porte très bien. C’est la faiblesse du pouvoir d’achat du citoyen qui freine le secteur. Même un logement de 200.000 DH n’est pas à sa portée », affirme Mohamed Sefraoui, président de l’association des Lotisseurs et promoteurs immobiliers qui est la branche régionale de la Fédération nationale de l’immobilier en métropole.
Selon Mohamed Sefraoui, il y a à peine six années, les promoteurs « structurés » n’existaient pratiquement pas à Casablanca. Mais le programme des 200.000 logements sociaux a permis l’émergence d’un certain nombre de groupes très importants. « Des groupes se sont lancés dans le créneau des logements sociaux. Il y a quinze ans, il était inimaginable de trouver un logement à un prix très bas. Et c’est à Casablanca particulièrement que les grands producteurs construisent. Il existe des structures qui construisent plus de 3000 logements sociaux par an », ajoute Mohamed Sefraoui.
En fait, le problème de l’immobilier dans la capitale économique trouve ses origines dans les années 70. Cette décennie quoiqu’elle soit importante puisqu’on assiste à une promotion immobilière encouragée par l’Etat, a vu aussi la naissance et le développement d’une urbanisation massive dite «clandestine» sur une courte période. Ainsi, Casablanca est devenue mégalopole sans que l’Administration ait pu prévoir ni maîtriser sa croissance. Ce n’est qu’à la fin de la décennie 70 que les autorités publiques commencent à mesurer l’ampleur de cette urbanisation et ses implications socio-politiques. Des années plus tard, les autorités publiques réalisent qu’il est impératif de transformer ce paysage urbain éclaté en intégrant au mieux les quartiers périphériques et leur population. A partir de 1984, la ville est contrôlée au niveau urbanistique par un centre de contrôle et de décision. Il s’agit de l’Agence urbaine. Le pari est très ambitieux : créer une émulation entre les différentes préfectures pour une meilleure gestion urbaine.

Une garantie sûre

Il est à noter qu’au cours des années 70 et au début des années 80, l’inflation, aidant les placements immobiliers, représentait une garantie sûre aussi bien pour les grands investisseurs que pour les petits épargnants. Par contre, si l’immobilier avait auparavant cette valeur très importante, aujourd’hui il ne suscite plus un grand intérêt. En effet, plus de 50.000 unités de logements sont fermées en métropole alors que les bidonvilles et l’habitat insalubre sévissent. Tous les acteurs luttent, depuis des années, pour éradiquer ce phénomène. Cependant, le nombre croissant des bidonvillois constitue une véritable entrave. En outre, comme l’a souligné l’association des promoteurs et lotisseurs immobiliers, les citoyens ciblés par le logement social n’ont pas les moyens nécessaires pour acquérir leur propre logement. En effet, les banques ne leur font pas confiance. La solution, selon les promoteurs, serait de créer un Fonds de garantie. Les professionnels revendiquent la création des conditions adéquates qui devraient permettre une meilleure corrélation entre l’offre et la demande. Ainsi, les efforts devront se focaliser principalement sur la généralisation du crédit-acquéreur à travers une plus grande participation du secteur financier.
L’augmentation de la demande nécessite aussi l’actualisation du cadre réglementaire existant et l’accélération de la mise en place de certaines lois comme le projet sur la location-cession. Il est essentiel de développer l’intermédiation et la segmentation du marché. Un code de la construction et de la généralisation des règles du secteur tant sur le plan technique, juridique que commercial devra être mis en place. L’harmonisation de la fiscalité figure également parmi les priorités.

Services

Météo

Casablanca 26 juin 2019

64°F

18°C

Meteo Casablanca
  • 21 ºC
    mostlycloudy
  • 13 ºC
    nt_cloudy
  • 19 ºC
    chancerain
  • 11 ºC
    nt_partlycloudy
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 26 juin 2019

  • As-sobh : 04:31
  • Al-chourouq : 06:19
  • Ad-dohr : 13:39
  • Al-asr : 17:18
  • Al-maghrib : 20:49
  • Al-ichae : 22:21

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports News
Interview Report 2019 - 26/06/19

03:30

Chaine : 2M Maroc
Sihatouk bayna yadayk

03:30

Chaine : Bein Sports Global
Mallorca vs Deportivo - Liga 123 2018/2019 - Second Eliminatory Phase - 2nd Leg

03:02

Chaine : TMC
Programmes de nuit

01:55

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 26 juin 2019

64°F

18°C

Meteo Casablanca
  • 21 ºC
    mostlycloudy
  • 13 ºC
    nt_cloudy
  • 19 ºC
    chancerain
  • 11 ºC
    nt_partlycloudy
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 26 juin 2019

  • As-sobh : 04:31
  • Al-chourouq : 06:19
  • Ad-dohr : 13:39
  • Al-asr : 17:18
  • Al-maghrib : 20:49
  • Al-ichae : 22:21

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.38 %

-0.35 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports News
Interview Report 2019 - 26/06/19

03:30

Chaine : 2M Maroc
Sihatouk bayna yadayk

03:30

Chaine : Bein Sports Global
Mallorca vs Deportivo - Liga 123 2018/2019 - Second Eliminatory Phase - 2nd Leg

03:02

Chaine : TMC
Programmes de nuit

01:55

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X