Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

Dans une mise au point à l'AFP : l'AMDH affirme n'avoir aucun porte-parole à l'étranger

No Image
L'Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) n'a aucun porte-parole officiel ou officieux à l'étranger, souligne l'Association dans une mise au point adressée à l'Agence France Presse (AFP).

Cette mise au point, dont la MAP a reçu copie, intervient, précise l'AMDH, suite à la publication, le 16 janvier courant, par l'AFP d'une dépêche datée de Paris sous le titre: "Maroc-droits de l'Homme -années de plomb: une association demande des observateurs européens".

Selon cette dépêche, "l'Association Marocaine des Droits Humains a demandé dimanche à l'UE l'envoi d'observateurs au Maroc afin d'assister aux auditions publiques parallèles, qu'elle va organiser sur les années de plomb".

Le Bureau central de l'AMDH relève, dans sa mise au point, que cette information ainsi que d'autres publiées dans la dépêche sont attribuées à "l'un des portes paroles, Mohamed Souhaili, réfugié politique en France". Il tient à préciser à cet égard que "l'association n'a aucun porte-parole officiel ou officieux à l'étranger et que les informations de la dépêche de l'AFP ne se basent sur aucune position responsable de l'AMDH représentée par ses instances légales".

"En conséquence, les informations contenues dans la dépêche de l'AFP ne concernent en rien l'AMDH", conclut la mise au point.
Lisez nos e-Papers