Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

Grégoire Colard et Alain Morel racontent la vie de Michel Berger

Après son livre sur France Gall, celui sur le phénomène de la Tecktonik, Grégoire Colard revient avec un nouveau livre. Cette fois-ci, le producteur en compagnie d'Alain Morel racontent la vie de Michel Berger dans le livre « Michel Berger, l'étoile au cœur brisé » édité chez Flammarion.

Grégoire Colard et Alain Morel racontent la vie de Michel Berger
Proches du couple, ces deux derniers racontent aujourd'hui Michel Berger, cet homme dont le succès planétaire n'a pas caché sa tristesse profonde. Avec Starmania, des tubes par dizaines pour France Gall, Françoise Hardy, Johnny Hallyday et lui-même, Michel Berger est resté jusqu'à ce jour l'auteur incroyablement populaire et respecté d'une œuvre lumineuse. Il aurait pu en être heureux, mais cette biographie met clairement en évidence ses difficultés à supporter la vie, après l'abandon de son père, celui de Véronique Sanson, les disparitions de son frère, de Daniel Balavoine, de Coluche, et la maladie mortelle de sa fille Pauline. Heureusement, il y eut l'amour serein, l'incroyable complicité personnelle et les rapports intenses avec France Gall, sa femme. Cette vie en chantant mais désenchantée fut celle d'un homme complexe. Tous les témoignages de proches et d'artistes soulignent, dans ces pages, quelle inspiration de génie l'animait, quelles motivations l'aidaient à supporter des drames dont il ne parlait qu'en chansons. Michel Berger était un homme pressé, certain de mourir jeune comme son idole James Dean, un être avide d'une reconnaissance mondiale, éternel nostalgique de ses passions amoureuses. Un artiste au cœur brisé que le destin implacable n'a jamais manqué de frapper encore et encore, jour après jour.

On apprend ici que, à la veille de sa mort prématurée, Berger avait écrit aux Etats-Unis l'album d'une jeune femme dont il s'était épris.
Il y a donc là-bas un inédit de Berger.
Les auteurs Grégoire Colard et Alain Morel y retracent la génèse de Starmania, avec les doutes, les drames internes et le triomphe depuis sa création, mais aussi et surtout les tumultes de cœur de Michel Berger pour ses égéries Véronique Sanson et France Gall, ainsi que son immense désespoir face à la maladie de sa fille Pauline aujourd'hui disparue.

La vie passionnée d'un homme pudique qui ne se dévoilait que dans ses chansons et dont Grégoire Colard et Alain Morel, pour l'avoir suivi pas à pas pendant des années, éclairent le génie, les drames et les bonheurs…
Rappelons que les deux auteurs Grégoire Colard et Alain Morel ont également publié en 2007 le best-seller « France Gall, le destin d'une star courage» (paru chez Flammarion et chez «J'ai lu»).
-------------------------------------------------------------

Une vie en vrac

La carrière du chanteur de Michel Berger débute dans les années 1960, période des chanteurs yéyés, celle de Salut les copains. il devient "ensuite un des grands de la chanson française avec des albums comme "Cœur brisé", " Ecoute la musique", "Que l'amour est bizarre"... En 1980 qui est l'année charnière pour Michel Berger, son nouvel album "Beauséjour" connaît trois grands succès publics. La même année, il monte sur scène au Théâtre des Champs-Elysées, avec le même succès et la légende continue jusqu'au grand écran. Vers la fin des années 1984, Michel Berger vouera une certaine passion pour le cinéma. Bien de ses proches diront que le chanteur allait vers "une vie derrière la caméra". Désireux d'apprendre à manier l'outil cinématographique, il réalisera en 1988 le clip de France Gall Babacar, mais également celui de "Papillon de nuit". Au début des années 1990, il rencontre Jacques Kerchache. Les deux hommes ont un intérêt commun : la place de l'artiste dans la société. Ils travailleront ensemble à l'écriture d'un film : Totem. Un projet qui restera inabouti suite à la mort du chanteur.
Lisez nos e-Papers