Transports

Marrakech renforce son infrastructure de transport et améliore sa compétitivité

,LE MATIN
24 Janvier 2014
Marrakech-renforce-son-infrastructure.jpg Marrakech est devenue un véritable hub au niveau régional, s'agissant des infrastructures de communications.

Le Maroc renforce ses infrastructures ferroviaire et routière. Cette fois c’est depuis Marrakech que le Souverain a lancé des projets visant la modernisation des infrastructures et l’amélioration de la fluidité du trafic sur l’un des axes majeurs du Royaume.

Promouvoir l’efficience des transports dans l’objectif de booster la compétitivité économique du Maroc et d'enrichir l’offre touristique nationale. C’est dans cette vision que s’inscrivent les nouveaux projets lancés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI hier à Marrakech. Au niveau de l’infrastructure ferroviaire, la ligne reliant Casablanca à la ville ocre connaitra un développement majeur, le projet visant sa mise à niveau arrive à sa deuxième phase avec comme objectif le doublement de 140 km de voie ferrée sur l’axe Settat-Marrakech.

S’inscrivant dans le cadre du contrat programme 2010-2015, signé entre l’État et l’Office national des chemins de fer (ONCF), le projet donnera lieu à la suppression de tous les passages à niveau et leur remplacement par 60 ouvrages d’art, ainsi qu'au renforcement des sous-stations électriques. Le projet prévoit, entre autres, la requalification urbaine des emprises ferroviaires du site de la gare de Marrakech, le tout pour un investissement global de près de 5 milliards de dirhams. Avec ces nouvelles mesures, le temps de parcours sur l’axe Marrakech-Casablanca sera réduit de 45 minutes, alors que l’offre journalière s’étoffera progressivement pour atteindre 60 trains contre 18 actuellement. Quant aux emprises ferroviaires de la gare de Marrakech, qui s’étend sur plus de 39 hectares, ils connaitront la construction d'un nouveau pôle urbain multifonctionnel et multiservice, comportant des résidences, des commerces, des hôtels, des bureaux et des espaces verts. Considéré depuis toujours comme la capitale touristique du Maroc, Marrakech se place désormais comme un centre économique majeur.

Le développement des infrastructures de transport reliant la ville aux autres centres urbains participera activement à la réussite du nouveau projet «Marrakech Cité du renouveau permanent». Sous l’impulsion royale, ce programme quadriennal (2014-2017) hissera la ville ocre au niveau des grandes métropoles internationales.
La ville se retrouve d’ailleurs au cœur du projet du schéma directeur national de la grande vitesse. Le projet, qui prévoit de doter le Royaume d’un linéaire de 1 500 km à l’horizon de 2035, a prévu de rallier Marrakech à la ligne à grande vitesse (LGV). Les travaux de la première ligne, dite atlantique, sont déjà en cours avec le lancement des travaux de la LGV reliant Tanger à Casablanca. Cette ligne s’étendra à Marrakech et Essaouira pour rejoindre la ville d’Agadir. Une deuxième ligne, dite Maghrébine, vise le raccordement d'Oujda à Casablanca par une LGV qui pourrait traverser d’autre pays du Maghreb. 



Infrastructures routières

Quelques années après le lancement de l’autoroute reliant Casablanca à Marrakech, réduisant ainsi le temps de parcours entre la capitale économique et la capitale touristique du Royaume, les retombées positives de ce projet se font déjà sentir. La fluidité et le temps réduit du parcours ont donné un nouveau souffle au tourisme interne. L’ouverture du tronçon reliant la ville ocre à Agadir en 2010 est venue concrétiser ce constat tout en accentuant le désenclavement de plusieurs régions.
L’axe autoroutier, en pleine expansion au Maroc, compte actuellement plusieurs projets en cours. Les autoroutes El Jadida-Safi et Berrechid-Béni Mellal renforceront la toile autoroutière dans les prochains mois. Le tout est accompagné d’un développement des routes nationales et secondaires avec un grand impact sur les populations locales pour un meilleur développement socio-économique des différentes régions du Maroc.


E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
25 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés