Menu
Search
Mercredi 21 Février 2024
S'abonner
close
Mercredi 21 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Naissance de SAR Lalla Khadija

L’Université Cadi Ayyad fête ses enseignants-chercheurs

L’Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCAM), dont l’une des spécificités est la place fondamentale accordée à la recherche, vient de fêter ses enseignants-chercheurs porteurs de projets labellisés, lors d’une cérémonie ayant réuni une pléiade de chercheurs et d’académiciens.

L’Université Cadi Ayyad fête  ses enseignants-chercheurs
L’UCAM, c'est 1.500 enseignants-chercheurs, 82 équipes de recherche, 64 laboratoires, 4 centres d’études doctorales et près de 530 publications indexées.

Pôle majeur d’enseignement supérieur et de recherche, l’UCAM est en effet l’une des grandes universités pluridisciplinaires marocaines au sein de laquelle l’ensemble des champs du savoir sont représentés (sciences, technologies, médecine, sciences humaines et sociales, sciences économiques et juridiques, langues). Les activités de recherche de l’Université s’inscrivent dans la logique d’une politique volontariste dont les actions stratégiques sont fondées sur la synergie entre la recherche, la formation et la valorisation. Force d’innovation, l’UCAM s’intègre également dans une dynamique d’excellence de la recherche à travers l’activité de ses 1.500 enseignants-chercheurs, 82 équipes de recherche, 64 laboratoires, 4 centres d’études doctorales et près de 530 publications indexées.

«L’UCAM, considérée comme un modèle dans les pays du Sud et d’Afrique, dispose d’une recherche émergente et de bonne qualité et regorge de compétences et de chercheurs qui ont leur place dans les meilleurs laboratoires internationaux», a estimé le président de l’Université, Abdellatif Miraoui, dans une déclaration au journal «Le Matin». Il a, à ce titre, fait observer que son institution accordait une importance considérable aux activités de recherche dans la perspective de valoriser la recherche pour qu’elle devienne un mix de développement de l’Université dans son ensemble. Le développement de la recherche exige nécessairement de reconnaître les chercheurs et de placer la recherche au centre des préoccupations, a-t-il dit, avant de faire remarquer que la subvention allouée aux laboratoires de l’UCAM a augmenté de 30% et que le montant y afférent a été prélevé sur le budget de fonctionnement pour être affecté à la recherche.