Nation

Les scrutins du 4 septembre ont enregistré un taux de participation de 53,67%

Le PAM remporte les communales et le PJD en tête des régionales

author LE MATIN

Le PAM remporte les communales et le PJD en tête des régionales

Après l'annonce des résultats des élections communales et régionales, les prochains jours s'annoncent décisifs pour la formation des conseils communaux et régionaux. Les tractations sont ouvertes entre les principales formations politiques. Encore une fois, huit partis politiques ont obtenu plus de 95% des sièges.

La sentence est tombée samedi matin sans grande surprise, hormis l'échec cuisant de certains gros calibres. Au niveau des communales, le Parti authenticité et modernité (PAM) est parvenu encore une fois à occuper la première marche du podium en remportant 6.655 sièges, soit un 21,12% des suffrages. Il a même amélioré son score en décrochant 640 sièges de plus qu’en 2009. Le PAM misait sur cette victoire pour confirmer sa légitimité électorale et envoyer un signal fort à ses détracteurs. Pour atteindre cet objectif, le parti n’a pas lésiné sur les moyens en termes de couverture des circonscriptions électorales. Il a aussi opté pour des candidats jeunes et des femmes afin d’attirer les électeurs.

Le pari a été relevé, puisque la direction du PAM a démontré que le parti est une grande force électorale, surtout en milieu rural. En milieu urbain, le Parti de la justice et du développement (PJD) lui a damé le pion, s’adjugeant ainsi la troisième position dans le classement général derrière le Parti de l'Istiqlal (PI). Les héritiers de Allal El Fassi ont pu en effet conserver la seconde position en obtenant 5.106 sièges (16,22% des suffrages), contre 5.292 en 2009. Hormis le revers subi par leur chef de file Hamid Chabat à Fès, le parti de la balance prouve encore une fois la puissance de sa machine électorale. Le PI a pu s'imposer dans plusieurs communes, mais il a cédé le pas dans plusieurs de ses fiefs, notamment au profit du PJD. Celui-ci, en décrochant 5.021 sièges, contre 1.513 en 2009, a fait un énorme pas en avant en grimpant du sixième rang en 2009 au troisième dans ces élections communales. Mieux encore, le parti de la lampe est arrivé premier au niveau national en termes de voix obtenues (1,5 million d’électeurs). Tout en perçant en milieu rural, le PJD a raflé la mise dans les grandes villes comme Rabat, Casablanca, Fès, Tanger et Agadir. Les frères de Abdelilah Benkirane jubilent. Ces élections prouvent à leurs yeux «le plébiscite des citoyens de la gestion gouvernementale, contrairement à ce qu'attendaient leurs détracteurs».

Le PJD est suivi en quatrième position par son allié gouvernemental, le Rassemblement national des indépendants (RNI), qui recule d'un rang. Les Bleus obtiennent 4.408 sièges (13,99%) soit 296 sièges en plus par rapport à 2009. Ils espèrent ainsi, à la faveur des jeux des alliances, pouvoir diriger ou participer à la gestion de plusieurs communes. De son côté, le Mouvement populaire (MP) a gardé la même position que lors des précédentes communales, qui avaient à l'époque constitué une grande déception pour les harakis. Le parti de l'épi est néanmoins parvenu à améliorer son score en obtenant 3.007 sièges, soit 9,54%, contre 2.213 en 2009. Le MP a pu, comme à l'accoutumée, compter sur sa forte présence en milieu rural. Pour certains dirigeants du parti, le résultat obtenu est satisfaisant, compte tenu des tiraillements internes qui secouent le Mouvement ces derniers temps. Il faut dire que le parti de Mohand Laenser n’a pas pu compter sur certains gros calibres qui ont récemment claqué la porte pour gagner d’autres formations politiques. Par ailleurs, le Parti de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) a été relégué à la sixième place (2.656 sièges, soit 8,43%), alors qu'il s'était positionné quatrième en 2009. Une véritable déception pour les ittihadis qui vivent depuis le dernier congrès au rythme des déchirements internes et des départs des ténors. Les guéguerres intestines entre socialistes ont eu un impact considérable sur le positionnement électoral de l'USFP.

Celui-ci a subi de cuisants échecs, notamment à Agadir, qui était considérée comme le fief électoral des ittihadis depuis des décennies. Le premier secrétaire, Driss Lachgar, pointe du doigt de nombreuses irrégularités ayant entaché l’opération électorale et altéré la position du parti de la rose. L'USFP est talonné par le Parti du progrès et du socialisme (PPS) qui a remporté 1.766 sièges, beaucoup moins que les 3.000 espérés par Nabil Benabdellah à la veille des élections. Le PPS, tout en se disant être victime de l'ascension de son principal allié le PJD, affiche sa satisfaction des résultats obtenus. D'ailleurs, le parti a considérablement augmenté le nombre de ses élus locaux et a devancé cette fois-ci l'Union constitutionnelle qui n’a pas pu améliorer son positionnement dans le classement électoral, en dépit des ambitions affichées par ses dirigeants. En obtenant 1.489 sièges (huitième rang), le parti du cheval garde quand même sa place dans la cour des grands. Il faut dire que huit partis politiques ont obtenu plus de 95% des sièges. Les formations qu'on appelle les petits partis peinent toujours à se transformer en force électorale.

Les jours qui viennent s’avèrent décisifs. Les tractations pour la formation des conseils locaux ont d’ores et déjà commencé. La bataille pour les mairies peut créer des surprises en dépit des scores obtenus. Et même sur le plan régional, il faudra attendre le résultat des tractations entre les principales formations politiques pour y voir plus clair. Le PJD est certes arrivé en tête des élections des membres des conseils régionaux, en remportant 174 sièges (25,66%). Mais pour autant, sa mission ne sera pas de tout repos. Les résultats obtenus au niveau régional donnent à la majorité gouvernementale la possibilité de diriger quatre régions seulement : Rabat-Salé-Kenitra, Daraa-Tafilalet, Souss-Massa et Fès-Meknès. Les partis de la majorité gouvernementale comptent sur leur principal allié le PJD pour gérer le maximum de régions. C'est le cas du RNI qui a obtenu 90 sièges (13,27%). Pour sa part, le Mouvement populaire (MP) a décroché 58 sièges (8,55%) alors que le PPS a obtenu 23 sièges (3,39%). Quant aux partis de l’opposition, ils comptent bien se positionner dans les conseils régionaux grâce aux résultats obtenus. Le PJD est en effet talonné de près par le PAM avec 132 sièges (19,47%) et le Parti de l'Istiqlal avec 119 sièges (17,55%). L'Union socialiste des forces populaires (USFP) a obtenu 48 sièges (7,08%). 27 sièges (3,98%) sont allés à l'Union constitutionnelle (UC). Quatre formations politiques se sont partagé les sept sièges restants, selon le ministère de l'Intérieur. 

Services

Météo

Casablanca 11 décembre 2018

62.6°F

17°C

Meteo Casablanca
  • 10 ºC
    partlycloudy
  • 10 ºC
    nt_partlycloudy
  • 19 ºC
    clear
  • 12 ºC
    nt_mostlycloudy
  • 18 ºC
    chancerain

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 12 décembre 2018

  • As-sobh : 06:51
  • Al-chourouq : 08:22
  • Ad-dohr : 13:29
  • Al-asr : 16:05
  • Al-maghrib : 18:28
  • Al-ichae : 19:47

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.37 %

+0.39 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : France 2
Mr. Robot S02E07

01:40

Chaine : Cartoon Network
Les chroniques de Zorro S01E05

02:15

Chaine : Bein Sports HD3
NBA Regular Season

01:00

Chaine : Euronews

00:00

Tous les programmes TV >

Météo

Casablanca 11 décembre 2018

62.6°F

17°C

Meteo Casablanca
  • 10 ºC
    partlycloudy
  • 10 ºC
    nt_partlycloudy
  • 19 ºC
    clear
  • 12 ºC
    nt_mostlycloudy
  • 18 ºC
    chancerain

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 12 décembre 2018

  • As-sobh : 06:51
  • Al-chourouq : 08:22
  • Ad-dohr : 13:29
  • Al-asr : 16:05
  • Al-maghrib : 18:28
  • Al-ichae : 19:47

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.37 %

+0.39 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : France 2
Mr. Robot S02E07

01:40

Chaine : Cartoon Network
Les chroniques de Zorro S01E05

02:15

Chaine : Bein Sports HD3
NBA Regular Season

01:00

Chaine : Euronews

00:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X