Économie

Matériaux de construction

Un Salon pour les marbriers

author LE MATIN

Les organisateurs du salon lors de la conférence de presse le 22 décembre à Casablanca.

Le premier Salon du marbre au Maroc, «Morocco Stone», se tiendra du 14 au 16 janvier 2016 à l'Office des changes de Casablanca. Les organisateurs prévoient la participation d’exposants du Maroc, d’Égypte, d’Espagne, d'Italie, de Turquie, du Portugal, d’Inde, de Chine, d’Iran et de la Macédoine. «Morocco Stone» a pour objectif de donner un nouvel élan au secteur du marbre qui n’arrive pas à décoller malgré ses fortes potentialités. Selon le président de l'Association des marbriers au Maroc, Ayoub Kahlaoui, le Maroc dispose d'un grand gisement de marbre, mais l'activité fait face à plusieurs contraintes, dont la difficulté d'exploitation des carrières et des lois contraignantes.

Ce salon sera aussi l’occasion de développer des partenariats avec des investisseurs étrangers notamment turcs. Ces derniers visent l'investissement direct dans le secteur du marbre marocain. Une délégation turque composée de Gokhan Usukudar, conseiller économique et commercial de l'ambassade de Turquie, Tolga Tezel, CEO de Pyramids Group, organisateur du salon, et Ali Kahyoglu, président de l'Association des exportateurs des minéraux à Istanbul, a affirmé que la Turquie cherche des marchés potentiels dans le secteur du marbre comme le Maroc, qui regorge de gisements de qualité et de potentialités économiques. Rappelons que ce pays, lié au Maroc par un accord de libre-échange, est «pionnier» dans ce secteur avec 2,2 milliards de dollars d'exportations. 

Services

S'inscrire à la Newsletter