Culture

Entretien avec Karim Debbouze, producteur et cofondateur du «Marrakech du Rire»

«Grâce au Festival, nous avons réussi à découvrir beaucoup de nouveaux talents marocains»

author LE MATIN

Karim Debbouze, producteur et cofondateur du «Marrakech du Rire».

Karim Debbouze, producteur et cofondateur du «Marrakech du Rire».

Le directeur du Festival «Le Marrakech du Rire», Karim Debbouze, estime que ce rendez-vous incontournable de l’humour «est devenu une marque» et est «une vraie réussite». Dans cet entretien accordé au journal «Le Matin», le petit frère de Jamel Debbouze revient notamment sur les six ans d’existence de cette manifestation humoristique d’envergure et le projet de création d’un Comedy Club à Casablanca, à l’instar de celui de Paris.

Le Matin : Le Marrakech du Rire vient de souffler sa sixième bougie. Quel bilan faites-vous de ses six ans d’existence ?
Karim Debbouze : Un bilan très positif. Nous sommes vraiment contents parce que nous nous apercevons que les gens y réservent de plus en plus tôt. Le fait pour nous que les gens réservent un an à l’avance est un très bon signe que le Marrakech du Rire est devenu une marque.

Pourquoi un gala arabophone et le choix d’Eko pour la deuxième année consécutive pour l’ouverture du Festival ?
C’est une suite logique grâce au succès éclatant de l’année dernière. Donc, nous sommes obligés de continuer lors de cette édition. De plus, ce gala est devenu un rendez-vous incontournable pour les humoristes arabophones et surtout pour les artistes marocains qui ont largement besoin d’une scène pour s’exprimer comme leurs pairs francophones. À ce titre, nous avons mis à leur disposition cette scène du mythique Palais Al-Badiâ qui est la plus grande scène du Festival, avec les mêmes moyens techniques que les francophones. Aujourd’hui, la chance que nous avons, c’est que le Maroc dispose d’un potentiel assez riche d’artistes pour pouvoir initier un spectacle du calibre des galas francophones. Si nous pouvons accompagner au maximum les talents marocains et mettre tous les outils disponibles à leur service, nous le ferons avec plaisir.

Qu’en est-il de votre projet de monter un Comedy Club à Casablanca ?
Le projet avance aujourd’hui de plus en plus. D’ailleurs, nous nous sommes aperçus que grâce au Festival, nous avons réussi à découvrir beaucoup de nouveaux talents marocains. Cela veut dire qu’aujourd’hui, nous avons la possibilité de créer concrètement un Comedy Club, dans la mesure où nous disposons d’un potentiel énorme. Trois ou quatre ans auparavant, c’était un peu compliqué, parce qu’il n’y avait pas assez d’artistes. Maintenant, quand je vois Eko, Youssef Ksiyer ou Hamza Filali, cela nous donne vraiment envie de mettre en place ce Comedy Club, comme à Paris, afin de valoriser ces artistes. De toute façon, nous allons le faire prochainement inchallah.

Vous avez affirmé précédemment que le Festival n’était pas rentable. Qu’en est-il pour cette sixième édition ?
Malheureusement, toujours pas rentable. C'est encore plus difficile pour nous cette année, en termes de financement, parce que nous avons perdu notre sponsor officiel qui était «Inwi». Notre nouveau partenaire officiel, «Orange», vient de rentrer, mais timidement. Mais ça reste toutefois une belle association qui nous permettra de nous inscrire dans une collaboration sur le moyen terme. Cette année a été, en effet, très compliquée pour nous, en termes de financement, étant entendu que nous n’avons pas eu énormément de sponsors. Si les partenaires ne nous suivent pas, le Festival ne pourra malheureusement pas faire long feu. Je me bats tous les ans avec Jamel pour pouvoir maintenir à flot le paquebot.

En termes de programmation, est-ce facile de faire venir autant de poids lourds de l’humour ?
Au début, c’était vraiment très compliqué de les convaincre. La force que nous avons, c’est que Jamel arrive à sensibiliser les stars. À présent, tout le monde répond présent pour jouer à ses côtés. Aujourd’hui, tous ces artistes confirmés viennent de leur plein gré, parce que «le Marrakech du Rire» est devenu une marque. Nous sommes vraiment contents de la mise en place de ce Festival. Pour nous, c’est une vraie réussite. 

Services

Météo

Casablanca 20 septembre 2018

72.5°F

22.5°C

Meteo Casablanca
  • 28 ºC
    clear
  • 22 ºC
    nt_partlycloudy
  • 27 ºC
    partlycloudy
  • 21 ºC
    nt_clear
  • 31 ºC
    clear

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 20 septembre 2018

  • As-sobh : 05:49
  • Al-chourouq : 07:14
  • Ad-dohr : 13:29
  • Al-asr : 16:52
  • Al-maghrib : 19:34
  • Al-ichae : 20:48

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.34 %

-0.34 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Disney Channel
Phinéas et Ferb S01E41

07:00

Chaine : TV5
Télématin

07:00

Chaine : Bein Sports HD4
Valencia CF vs Juventus - UEFA Champions League 2018/2019 Matchday 1

07:00

Chaine : Bein Sports HD11
UEFA Champions League 2018/2019 - Wednesday Review

07:00

Tous les programmes TV >

Météo

Casablanca 20 septembre 2018

72.5°F

22.5°C

Meteo Casablanca
  • 28 ºC
    clear
  • 22 ºC
    nt_partlycloudy
  • 27 ºC
    partlycloudy
  • 21 ºC
    nt_clear
  • 31 ºC
    clear

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 20 septembre 2018

  • As-sobh : 05:49
  • Al-chourouq : 07:14
  • Ad-dohr : 13:29
  • Al-asr : 16:52
  • Al-maghrib : 19:34
  • Al-ichae : 20:48

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.34 %

-0.34 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Disney Channel
Phinéas et Ferb S01E41

07:00

Chaine : TV5
Télématin

07:00

Chaine : Bein Sports HD4
Valencia CF vs Juventus - UEFA Champions League 2018/2019 Matchday 1

07:00

Chaine : Bein Sports HD11
UEFA Champions League 2018/2019 - Wednesday Review

07:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter