Le Maroc est devenu un lieu de rencontres et d'affaires dans le domaine des énergies renouvelables en général et de l'énergie solaire en particulier, a affirmé, mardi à Casablanca, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres Lahcen Daoudi.

S'exprimant à l'ouverture du Salon international de l'Energie solaire et de l'efficacité énergétique (Solaire-Expo), placé sous le haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, le ministre a indiqué que cet événement proposera aux professionnels une vision globale du marché africain et marocain, les dernières tendances du secteur, ainsi que les innovations dans le secteur des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique.

Ce Salon se distingue également par son caractère scientifique, eu égard à son engagement dans la réflexion pour le développement du secteur de l'énergie solaire et de l'efficacité énergétique, a-t-il expliqué.

De son côté, le fondateur de Solaire-Expo Rachid Bouguern a noté que l'énergie solaire s'impose de plus en plus comme la star des énergies renouvelables : inépuisable et gratuite, elle stimule la recherche et le développement de nombreuses entreprises qui cherchent à la capter et à l'exploiter.

Evénement incontournable au Maroc et en Afrique, ce Salon a pour vocation de réunir, trois jours durant, tous les professionnels de l'énergie solaire et de proposer aux visiteurs une opportunité de contact et d'information, a-t-il signalé.

Il a relevé que le choix de la thématique «l'énergie solaire et l'efficacité énergétique» s'inscrit dans la continuité de promouvoir la recherche-développement et la formation et favoriser l'émergence d'une industrie locale dans le domaine des services et des technologies solaires.

La 5ème édition du Solaire-Expo est organisée sous l'égide du ministère de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, le ministère de l'Habitat et de la politique de la ville et du ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres.

Conçue comme une plateforme d'échanges, de rencontres et d'affaires pour s'informer, se former, échanger, et rencontrer des fournisseurs clés du marché africain, cette manifestation regroupe 70 exposants et 6000 visiteurs, en provenance du Maroc, Tunisie, Belgique, Portugal, Espagne, Pologne, Australie, Italie et de la Chine.