Menu
Search
Dimanche 16 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 16 Juin 2024
Menu
Search

Le cyber parc Ârsat Moulay Abdeslam fait peau neuve

Jardin éducatif et culturel entièrement connecté au réseau haut débit, Ârsat Moulay Abdeslam vient de subir un gros lifting et des changements en profondeur ont été opérés par «Maroc Telecom».

Le cyber parc Ârsat Moulay Abdeslam fait peau neuve
Le cyber parc montre tout son charme en soirée en révélant la magie nocturne du lieu grâce à un nouveau réseau d’éclairage.

Une véritable métamorphose. Ceux qui se souviennent du cyber parc Ârsat Moulay Abdeslam auront à coup sûr une surprise en découvrant le nouveau visage de ce jardin chargé d’histoire qui offre fraîcheur et détente en plein cœur de la ville de Marrakech. Ce jardin éducatif et culturel entièrement connecté au réseau haut débit et équipé de bornes interactives vient, en effet, de subir un gros lifting et des changements en profondeur grâce à «Maroc Telecom» qui s’est investi énormément pour doter la Cité ocre d’un joyau permettant, tant aux autochtones qu’aux visiteurs, de s’offrir une parenthèse verte et de respirer à pleins poumons.

Les récents travaux de rénovation ont insufflé un esprit nouveau au parc en garantissant la sauvegarde et la régénération de son patrimoine végétal. Dans ce contexte, plus de 13.000 arbustes et 225 nouveaux arbres ont été plantés en vue de préserver et d’enrichir la vie végétale du jardin, et ce, dans le respect de son concept et de ses ambiances paysagères. Le cyber parc peut également montrer tout son charme en soirée en révélant la magie nocturne du lieu, dans la mesure où le réseau d’éclairage a été entièrement rénové avec notamment l’installation de plus de 300 projecteurs et plus de 150 spots et ampoules LED. Aussi, une zone de déchets végétaux a été créée avec trois bacs de compostage permettant de recycler une partie des pertes végétales du parc et de les transformer par des procédés naturels de biosynthèse en compost fertilisant.

Les travaux ont aussi porté sur la généralisation du système d’irrigation par goutte à goutte, l’installation de deux stations de production d’énergie photovoltaïque pour permettre d’alimenter l’équivalent de 20.000 ampoules par jour et de réduire les émissions de gaz à effet de serre, la rénovation du musée Télécom à travers, notamment le renouvellement de la collection d’objets exposés et l’exposition photographique, ainsi que l’installation de 11 bornes «Totem» interactives «Hight tech» permettant l’accès à Internet très haut débit et hébergeant une application multilingue et un contenu conçu spécialement autour du cyber parc, du tourisme à Marrakech et du développement durable.

D’autres réalisations ont touché la signalétique du parc qui a été remplacée et enrichie dans le respect de la Charte de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, la facilitation de l’accès des engins multiservices et des véhicules de secours, l’étiquetage de quelque 86 arbres et arbustes par une signalisation informative, la restauration de la muraille historique qui délimite le côté Sud du parc et la réfection de 550 mètres linéaires de la clôture et la mise en place de 4.400 tiges métalliques. Parallèlement, le cyber parc Ârsat Moulay Abdeslam est désormais accessible aux personnes à mobilité réduite. Le chantier de la mise à niveau des infrastructures d’accessibilité a permis d’appliquer au niveau de l’aménagement architectural les standards internationaux les plus exigeants en la matière. Ayant plus de 300 ans d’existence, le parc offre un détour vers un ancien jardin princier datant du 18e siècle et où l’on peut arpenter les mêmes allées empruntées par les contemporains du prince fondateur de la Ârsa, Moulay Abdeslam, et d’apprécier l’art marocain des jardins sous le règne de Sidi Mohammed Ben Abdellah (1710-1790)

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.