Sports

Éliminatoires de la CAN 2017

Le Maroc s’offre le Cap-Vert et se qualifie pour la Coupe d'Afrique

author 0 LE MATIN

Le Maroc s’offre le Cap-Vert et se qualifie pour la Coupe d'Afrique

Trois jours après avoir dominé le Cap-Vert à Praia pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2017, le Maroc a décroché mardi à Marrakech sa seconde victoire consécutive contre les Requins bleus grâce à un Youssef El Arabi avec beaucoup de réussite. L’attaquant de Granada a inscrit un doublé (56e sur penalty et 60e). Ce succès, le quatrième en autant de matchs, a non seulement permis aux Lions de l’Atlas de se qualifier pour la CAN Gabon 2017, mais aussi de reconquérir un public qui n’a plus d’yeux que pour eux.

Pleins d’envie, les hommes d’Hervé Renard ont démarré fort et réalisé 20 premières minutes très intéressantes, ponctuées par de nombreuses occasions vendangées par les attaquants marocains. Passé ce temps fort, les hommes d’Hervé Renard ont eu du mal à inquiéter le gardien Josimar Dias.
Il faut aussi dire que le déchet technique des joueurs marocains et leur manque de finition a facilité la tâche aux Capverdiens qui, au fil des minutes, se montraient de plus en plus dangereux.

El Arabi provoque l’explosion de joie
Le score à la mi-temps était de (0-0). Dès le retour des vestiaires, les Lions de l’Atlas, portés par 34.609 spectateurs, étaient les premiers à se montrer dangereux. D’abord, par M’Barek Boussoufa (50e), sur un ballon arrêté. Ensuite, par Marouane Da Costa également sur coup franc, mais sans résultat. Et alors que le doute commençait à s’installer dans le camp marocain, Soufiane Boufal, jusque-là discret, obtient un pénalty transformé par Youssef El Arabi (52e), provoquant une explosion de joie dans les gradins du grand stade de Marrakech. Ce penalty sifflé en faveur du Maroc a été accompagné de l’expulsion du défenseur capverdien Carlos Silvera, qui avait récolté un second carton jaune avec sa faute sur Boufal. À 11 contre 10, les Lions de l’Atlas ont réussi à aggraver le score par le même El Arabi (60e), qui a réussi un joli doublé.

Plus rien ne sera inscrit ensuite, malgré une grande domination marocaine. L’entraîneur national, Hervé Renard, a d’ailleurs regretté en conférence de presse d’après-match le manque de finition. Il s’agit là d’un point sur lequel le coach national devra travailler. En dépit de ce manque de réalisme devant les buts, l’équipe nationale a réussi l’essentiel, à savoir la qualification pour la Coupe d’Afrique 2017. En plus de ce succès qui était, avouons-le, difficile à obtenir et bien évidemment de la qualification pour la CAN 2017, on retiendra surtout l’envie, la générosité dans l’effort, l’agressivité et l’esprit d’équipe. Autant de vertus nécessaires pour bâtir une grande équipe. Et comme l’a si bien dit Renard, il y a une grande marge de progression dans cette équipe. C’est surtout cela qui nous permet d’espérer voir cette équipe du Maroc redevenir un grand d’Afrique. 

Déclarations 

Hervé Renard, entraîneur de l’équipe nationale

«Je ne suis pas satisfait du match dans son intégralité»

Hervé Renard, entraîneur de l’équipe nationale «Je ne suis pas satisfait du match dans son intégralité»
«Ce soir (NDLR mardi), il y avait beaucoup de déchets techniques. On s’en est aperçu. L’important est d’avoir gardé le même état d’esprit que celui du premier match. Il y avait peut-être aussi un peu de crispation, due peut-être au fait qu’on a joué à domicile. Il ne faut pas oublier non plus qu’on a joué contre une équipe qui était classée numéro 1 en Afrique. Gagner deux matchs en trois jours contre l’équipe numéro 1 du continent est une performance. Il ne faut pas s’enflammer et bien se préparer pour janvier 2017. Je voudrais simplement féliciter les joueurs. J’ai entraîné pas mal de sélections, mais je ne sais pas si j’ai déjà passé les dix premiers jours comme ça, avec des joueurs concernés qui ont un état esprit exceptionnel. On a été ce soir très bons dans la récupération du ballon, mais avec le ballon on n’a pas été très bons. Néanmoins, nous avons une marge de progression.»
Concernant la possibilité d’aligner les jeunes joueurs lors des deux derniers matchs du groupe, puisque le Maroc est déjà qualifié, le sélectionneur national a assuré qu’il fallait y aller par petites touches. «Chaque match à son importance et chaque match compte au classement FIFA. Il faut savoir qu’on est 19e au classement africain. Pour le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du monde, on est aujourd’hui au troisième chapeau. Il faut absolument gagner les deux matchs qui nous restent. Quand on apprend à gagner des matchs, on a toujours soif de victoires. Les jeunes seront intégrés petit à petit.» Interrogé sur l’absence de finition devant, Renard a tout d’abord rappelé que l’important quand on prend une équipe est de s’attacher d’abord à poser des fondations très solides. Il a, en outre, admis que dans la finition, il y avait eu effectivement trop de déchets.

Hakim Ziyach, milieu offensif de l’équipe nationale «Une victoire méritée»
«Nous avons bien joué, notamment lors des premières minutes. On les a pressés fort et on ne leur a pas laissé trop d’espace. Ce travail a payé puisque nous avons réussi à inscrire deux buts en seconde mi-temps. C’est une victoire méritée qui nous qualifie pour la Coupe d’Afrique. Remplaçant? C’est une situation difficile pour moi parce que je veux toujours être titulaire, mais je respecte les choix de l’entraîneur. Je dois travailler encore plus dur pour le convaincre.»

Ryan Mendes, attaquant du Cap-Vert «On ne méritait pas de perdre»
«Il n’y a pas grand-chose à dire. Vous avez vu ce que l’arbitre a fait. Je ne pense pas que le Maroc ait mérité sa victoire. On ne méritait pas de perdre, mais malheureusement l’arbitre en a décidé autrement. Bravo pour le Maroc. J’espère qu’on va continuer à gagner des matchs et on va essayer de bien finir les qualifications. Nous avons toujours l’espoir de nous qualifier, mais quand vous tombez sur des arbitres comme celui d’aujourd’hui, c’est difficile de gagner. On a montré de belles choses. On savait que c’était difficile de venir jouer ici, parce que le Maroc a une belle équipe, mais je ne pense pas qu’ils ont besoin de l’arbitre pour gagner. J’ai demandé à Soufiane Boufal si le défenseur l’avait touché et il m’a répondu que non.»



Services

Météo

Casablanca 16 juin 2019

64°F

18°C

Meteo Casablanca
  • 21 ºC
    mostlycloudy
  • 13 ºC
    nt_cloudy
  • 19 ºC
    chancerain
  • 11 ºC
    nt_partlycloudy
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 16 juin 2019

  • As-sobh : 04:29
  • Al-chourouq : 06:17
  • Ad-dohr : 13:36
  • Al-asr : 17:16
  • Al-maghrib : 20:47
  • Al-ichae : 22:20

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Al Aoula
Canal Atlas

17:40

Chaine : Animaux
Prédateurs fous épisode 1

17:50

Chaine : Disney Channel
Vampirina S01E45

18:25

Chaine : France 2
Les enfants de la télé, la suite

18:25

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 16 juin 2019

64°F

18°C

Meteo Casablanca
  • 21 ºC
    mostlycloudy
  • 13 ºC
    nt_cloudy
  • 19 ºC
    chancerain
  • 11 ºC
    nt_partlycloudy
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 16 juin 2019

  • As-sobh : 04:29
  • Al-chourouq : 06:17
  • Ad-dohr : 13:36
  • Al-asr : 17:16
  • Al-maghrib : 20:47
  • Al-ichae : 22:20

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.95 %

+0.98 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Al Aoula
Canal Atlas

17:40

Chaine : Animaux
Prédateurs fous épisode 1

17:50

Chaine : Disney Channel
Vampirina S01E45

18:25

Chaine : France 2
Les enfants de la télé, la suite

18:25

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X