Menu
Search
Lundi 24 Juin 2024
S'abonner
close

Les joueurs refusent de se déplacer à Tétouan

Les joueurs du Raja de Casablanca, actuel quatrième de la Botola Maroc Telecom D1, ont refusé de faire le déplacement à Tétouan pour disputer la 11e journée, à cause des primes et des salaires non payés par le club.

Les joueurs refusent de se déplacer à Tétouan
Les joueurs du Raja souffrent en silence.

Alors qu’ils devaient rencontrer hier jeudi le président Saïd Hasbane après la séance d’entraînement, les joueurs du Raja ont été informés à la dernière minute que leur boss ne viendrait pas les voir pour leur verser leurs primes comme il a été convenu. D’après nos informations, Hasbane aurait prétexté la maladie pour justifier son absence. Furieux, les joueurs se sont concertés entre eux et ont décidé de rentrer chez eux et, surtout, ils ont refusé de faire le déplacement à Tétouan pour affronter le Moghreb local pour le compte de la 11e journée. Cette décision n’était pas une surprise puisque cela fait des semaines que les joueurs attendent que le président honore ses engagements envers les joueurs.

Le faux pas de jeudi a fait donc déborder le vase et a poussé les joueurs dans leurs derniers retranchements, à savoir refuser de se déplacer pour disputer un match de championnat. Cette décision est lourde de conséquences puisqu’elle porte un sacré coup à l’image du club, sans compter la défaite sur tapis vert sur le score de 3-0, à moins que Hasbane ne dépêche une équipe de jeunes à la place de l’équipe première.
Le Raja de Casablanca vit l’une des pires crises financières de son histoire. Le club, selon les dires de son président, a un déficit de 21 milliards de centimes. Après cinq mois à la tête du club, Saïd Hasbane se trouve au pied du mur. Il doit impérativement trouver des fonds pour permettre au Raja de continuer de fonctionner et d'éponger ses dettes. C’est la première fois que l’actuel président est confronté à un pareil problème. Il va devoir sortir de sa tanière pour affronter les problèmes du club avant qu'il ne soit trop tard. 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.