Sélection nationale

Amine Harit officiellement Lion de l’Atlas

Amine El Amri,LE MATIN
12 Septembre 2017
Amine-Harit-.jpg Transféré cet été à Schalke, Harit a déjà délivré trois passes décisives et a été élu homme du match lors de la victoire sur Stuttgart, dimanche.

Le milieu offensif de Schalke 04 Amine Harit a décidé de jouer pour la sélection nationale du Maroc. Le joueur âgé de 20 ans a officialisé lundi dans la soirée sa décision via une vidéo postée sur son compte Facebook. Formé à Nantes, Harit pourrait être convoqué par Hervé Renard pour le match face au Gabon, début octobre.

Alors qu’il avait entretenu un semblant de suspense depuis quelques jours, Amine Harit a rendu publique sa décision de jouer pour l’équipe nationale du Maroc. À travers son compte sur Facebook, le milieu de terrain du club allemand de Schalke 04 a tenu à expliquer son «choix du cœur». Intitulée «My choice, my country» (mon choix, mon pays), la vidéo a très vite attiré l’attention des internautes marocains, qui ont tenu à souhaiter la bienvenue au joueur de 20 ans. «Ce n'est pas un choix qui date d'une semaine ou deux, c'est vraiment un choix mûrement réfléchi depuis un an, voire un an et demi maintenant», a indiqué le natif de Pontoise, dans la région parisienne, commentant des images de ses buts et ses moments en équipe de France U19. «Je pense que c'est le choix le plus difficile que j'ai eu à faire depuis le début de ma carrière et aujourd'hui j'en suis très fier.»

Un joueur pour l’avenir, mais aussi pour le présent

Comme pour Younès Belhanda, les mauvaises langues ont vu dans la décision de choisir le Maroc, une alternative pour Amine Harit, face à la rude concurrence de joueurs comme Ousmane Dembélé ou encore son coéquipier chez les Bleuets, Kylian Mbappé. Cependant, le fait est que le talentueux milieu de terrain fait partie d’une nouvelle génération qui remplit progressivement la tanière des Lions de l’Atlas. Des vétérans comme M’barek Boussoufa et Karim El Ahmadi sont en fin de carrière et Harit arrive donc à point nommé pour assurer la relève.
La balle est désormais dans le camp du sélectionneur national, Hervé Renard, qui pourrait faire appel au joueur dès le rassemblement précédant le choc face au Gabon, s’il est habilité par la FIFA. Ce match, comptant pour la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe du monde, est prévu le 7 octobre à Casablanca, la ville natale des parents de Harit. Un petit coup de pouce du destin. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
20 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés