Meknès

Des troupes d'Afrique, d’Asie et d’Europe ouvrent le bal du Festival de Volubilis

,LE MATIN
16 Juillet 2017
Meknès.jpg

Des troupes d’Afrique, d’Asie et d’Europe se sont produites, vendredi soir à Volubilis, en ouverture de la 18e édition du Festival international des musiques traditionnelles du monde. Lors de cette soirée, les troupes ont gratifié, le temps d'un voyage musical nocturne, l'auditoire de grands moments de musique, de morceaux de musique africaine et de chants authentiques et sublimes reflétant le raffinement et la délicatesse du patrimoine musical andalou.

Accompagnées d’artistes talentueux, la chanteuse Nabyla Maan et la troupe mauritanienne «Ahl Nana» ont enchanté un public cosmopolite et enthousiaste composé de férus de musique et de mélomanes de divers horizons. S’exprimant à cette occasion, le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laâraj, a mis l'accent sur le rôle de l’art et de la culture en tant que facteur de développement de la société, tout en mettant l’accent sur les nombreuses opportunités d’investissement qu’offrent ces deux domaines. Il a aussi souligné le rayonnement du Festival international de Volubilis à la faveur des efforts consentis par l’adhésion de tous les partenaires, notant que cette manifestation artistique a mis en valeur le patrimoine culturel matériel du Maroc représenté à travers les sites historiques de Meknès et le patrimoine immatériel symbolisé par les expressions artistiques présentées à cette occasion. «Le Maroc incarne le caractère profond de sa civilisation avec l’enracinement des valeurs d’ouverture, de cohabitation et d’échange constructif et présente au monde des modèles traditionnels du patrimoine marocain aussi bien authentique que diversifié», a ajouté le ministre.

De son côté, le vice-président du Conseil régional de Fès-Meknès, Driss Skali, a souligné l’importance de cette manifestation artistique initiée à Volubilis, classée patrimoine mondial de l’UNESCO, rappelant également la diversité des sites historiques dont regorge la cité ismaïlienne. «Ce rendez-vous artistique s’inscrit dans le cadre de la politique de préservation et de protection du patrimoine culturel», a-t-il ajouté. Le président de la commune urbaine de Meknès, Abdellah Bouanou, a quant à lui relevé que le Festival de Volubilis est une occasion de mettre en valeur les atouts touristiques et historiques de la ville de Meknès, dont ceux de Volubilis, la place Lahdim et le théâtre Agora. La séance d’ouverture a été marquée par un hommage rendu à Moulay Ahmed Alaoui et Nadia Ayoub en reconnaissance de leur contribution à l’enrichissement de la scène culturelle. Initié par le ministère de la Culture et de la communication, en collaboration avec les Conseils de la région Fès-Meknès et de la commune de Meknès, le Festival international de Volubilis s’inscrit dans le cadre d’une stratégie visant à consolider les valeurs de fraternité et de tolérance et à promouvoir toutes les musiques dans l’enceinte de la ville antique de Volubilis. Outre le site de Volubilis où se déroulent les soirées artistiques, le programme comporte également des concerts musicaux offerts par des troupes à la place Lahdim et au Théâtre Agora. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés