Les délégations des pays participants à la Coupe des confédérations 2017 sont arrivées en Russie. Cette compétition sous forme de test pour le pays hôte de la prochaine Coupe du monde permettra au comité d’organisation du mondial 2018 de tester les infrastructures et les dispositifs de sécurité mis en place par les autorités russes. Le tournoi débutera, ce samedi, par l’entrée en lice de la sélection du pays hôte, la Russie, qualifiée d’office en tant que pays organisateur dans le groupe A, face à la Nouvelle-Zélande sur la pelouse du stade de St Petersburg à partir de 15h GMT.

Dans le même groupe, le match le plus suivi sera incontestablement le choc qui mettra aux prises, dimanche à 15h GMT, le Portugal, champion d’Europe 2016, face à la sélection mexicaine sur la pelouse du nouveau stade de la Kazan Arena en Sibérie occidentale. Toujours dimanche, les Allemands, champions du monde en titre, ouvriront le bal dans le groupe B face à la sélection australienne à partir de 15h GMT au stade du Fisht Olympic Stadium à Sochi. Le second match du groupe B qui se jouera à 18h au Stade du Spartak Moscou opposera, lui, le vainqueur de la dernière Copa America, le Chili, au champion d’Afrique 2017, le Cameroun. Les Lions indomptables entament cette compétition avec un peu d’enthousiasme à cause de la polémique suscitée par le non-versement des primes des joueurs.