«Marrakech sans Sida… C'est possible, nous y travaillons» est le thème d’une journée de sensibilisation au VIH, prévue le 8 décembre dans la cité ocre, à l’initiative du Club santé relevant de la Faculté des sciences Semlalia. Fruit d’une collaboration avec la Faculté de médecine et de pharmacie de Marrakech, l’Association de lutte contre le Sida – section Marrakech, l’Espace santé jeune, le Centre d’addictologie et l’Institut français de Marrakech, cette journée intervient dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le Sida célébrée le 1er décembre.

Selon les organisateurs, cette journée régionale de sensibilisation verra la participation d’un aréopage d’experts, de médecins, de spécialistes et d’acteurs associatifs vivement engagés dans la lutte contre cette maladie. Au menu de ce conclave figurent une série d’activités, dont des conférences thématiques, une pièce théâtrale, une table ronde, un espace d’exposition et de sensibilisation, ainsi qu’une séance de dépistage anonyme et confidentiel.
Les débats lors de cette rencontre s’articuleront autour de plusieurs axes, dont «VIH et grossesse, sensibilisation et suivi», «Sida, l’importance de la prévention», «Point focal et éducation sanitaire» et «VIH-Sida, défendons les droits humains».
La Journée mondiale de lutte contre le Sida, rappellent les organisateurs, est l’occasion pour le monde entier de s’unir dans la lutte contre ce fléau, d’exprimer son soutien aux personnes vivantes avec ce virus et de commémorer celles qui sont décédées d’une maladie liée au Sida. Et d’ajouter que cette année, l’Organisation des Nations unies a choisi le thème «Le droit à la santé», comme slogan de la campagne de cette Journée mondiale, pour rappeler que chaque individu, abstraction faite de son identité et de son lieu de résidence, a droit à la santé, expliquant que ce droit est aussi celui d’avoir une facilité d'accès aux installations sanitaires, à un logement adéquat, à une alimentation saine, à de bonnes conditions de travail saines et à la justice.