Initié en partenariat avec l’Association russe de spa, cet éductour a profité à des agents de voyages spécialisés, aux directeurs de centres de spa et à quelques médias. Ce voyage s’inscrit dans le cadre des actions promotionnelles menées par l’ONMT sur le marché russe et celui de la Communauté des États indépendants (CEI). Lors de leur séjour à Marrakech, les membres de la délégation ont visité et testé les spas de certains palaces des plus luxueux de la ville. Outre la découverte de l’offre locale en la matière, les professionnels russes ont également pu découvrir le charme de quelques monuments incontournables de la cité ocre, dont le Palais El-Bahia, la Place mythique de Jamaâ El-Fna, l’Esplanade de la Koutoubia, le Jardin Majorelle, le musée Yves Saint-Laurent et la Médersa Ben Youssef. 

«Cet éductour avait pour vocation d’établir des contacts entre les propriétaires et les gestionnaires de spa russes et leurs homologues marocains, et de faire découvrir les méthodes et les traitements innovants des installations de spa pour stimuler les ventes et attirer les touristes russes», a confié au journal «Le Matin» le directeur de la représentation de l’ONMT à Moscou, Samir Soussi. C’était aussi l’occasion de discuter des moyens à même d’attirer les clients vers les hôtels de spa et, partant, d’augmenter le volume des voyageurs au Maroc et d’initier des ateliers sur le développement des entreprises de spa dans le Royaume, a-t-il ajouté.
Après avoir relevé que le Maroc accueille aujourd’hui quelque 55.000 touristes russes par an, il a fait observer que l’objectif est de porter ce nombre à 200.000 visiteurs à l’horizon 2020.

La concrétisation de ce vœu cher reste toutefois tributaire de l’ouverture de lignes aériennes directes entre Moscou et les trois villes marocaines que sont Marrakech, Agadir et Casablanca, a indiqué la même source. Dans l’optique de positionner le Maroc en tant que destination SPA en Russie et dans la CEI, cet éductour, qui a été précédé d’une visite de deux jours à Mazagan, sera suivi par l’organisation de l’édition 2018 du Congrès de l’Association russe de SPA dans le Royaume.

À travers cette action promotionnelle destinée à repositionner avantageusement la destination Maroc sur l’échiquier touristique russe, l’ONMT entend faire du Royaume un pays leader du tourisme, notamment de bien-être et de SPA. 
Il convient de rappeler que six voyages de prospection ont été initiés en 2016 par l’ONMT et le Conseil régional du tourisme de Marrakech au profit d’agents de voyage et de représentants des médias russes, dans le but de promouvoir la destination et de diversifier les marchés touristiques émetteurs.