Entrepreneuriat

La CJEM organise le Congrès national des Junior-Entreprises

Mounia Senhaji,LE MATIN
10 Septembre 2017
La-CJEM-.jpg

Fédérées par la Confédération des Junior-Entreprises marocaines (CJEM), les Junior-Entreprises et les Junior-Créations se positionnent comme un incubateur d’entrepreneuriat dans les rangs des étudiants des établissements d’enseignement supérieur en ingénierie et en commerce.

Les Junior-Entreprises marocaines annoncent l’organisation, le 30 septembre prochain à Casablanca, de leur congrès national annuel, présenté comme une plateforme de partage et de networking entre les différents Junior-entrepreneurs, entrepreneurs, chefs d’entreprise et représentants des médias.
«Le Junior-Entrepreneuriat, un promoteur actif de développement» est le thème retenu pour cette édition qui se veut un véritable espace pour la création de synergies de développement et de collaboration entre professionnels.
Les organisateurs, la confédération des Junior-Entreprises marocaines (CJEM) en l’occurrence, promettent une journée riche en rencontres, partage et apprentissage qui accueille toutes les Junior-Entreprises et Junior-Créations membres de la CJEM ainsi qu’une brochette d’invités de la scène économique marocaine.

«Un programme riche en conférences, tables rondes, remise de labels, networking et partage est au rendez-vous», ont-ils assuré.

La journée sera également marquée par l’organisation d’une compétition inter-JE baptisée «The CJEM Contest» qui mettra à l’épreuve la capacité des Juniors à cerner les besoins d’un client en un temps très restreint et à le convaincre de leur confier le projet dont il sera question. 



À propos de la CJEM

La Confédération des Junior-Entreprises marocaines (CJEM), fruit d’une collaboration entre les 8 Junior-Entreprises pionnières, a vu le jour pour structurer un mouvement en pleine croissance à l’échelle nationale d’une part, et pour représenter au mieux le Junior-Entrepreneuriat marocain à l’échelle internationale, d’autre part. Au Maroc, la CJEM vise à accompagner tous ses membres pour atteindre un seuil de qualité et de professionnalisme uniforme. La CJEM met également un point d’honneur à apporter aux Junior-Entreprises la place qui leur revient dans le paysage économique du pays. En parallèle, tout un travail est mené dans la perspective d’expansion du nombre de Juniors dans les différents établissements de l’enseignement supérieur.

E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
20 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés