Marrakech-Safi

La Maison de l’élu et la région d’Île-de-France renforcent leur coopération

Mokhtar Grioute,LE MATIN
13 Juillet 2017
La-Maison-de-elu-et-la-region-dile.jpg Cérémonie de signature de la convention-cadre.

La Maison de l’élu de la région de Marrakech-Safi a procédé, mercredi à Marrakech, à la signature d’une convention-cadre de coopération avec l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région d’Île-de-France, en vue de promouvoir et de faire fructifier la coopération décentralisée maroco-française.

Paraphé par le directeur de la Maison de l’élu et le directeur général de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU), respectivement Hassan Amillat et Fouad Awada, ledit accord souligne l’engagement des signataires à mettre en place une coopération se rapportant à la création d’un Observatoire régional, à l’élaboration d’une vision stratégique de développement durable et aux échanges techniques dans les domaines des études urbaines, de l’aménagement du territoire et de la formation des cadres.

Cette coopération s’inscrira à la fois dans le cadre du programme annuel de coopération franco-marocaine dans le domaine de l’aménagement et de l’urbanisme bénéficiant de l’appui français des Affaires étrangères et de la Direction générale des collectivités locales (DGCL) et aussi dans un cadre contractuel direct entre la Maison de l’élu et l’IAU relatif aux projets à mettre en œuvre entre les deux parties.

Dans le cadre de la Convention de coopération, l’IAU d’Ile-de-France assiste la Maison de l’élu dans la réalisation des missions qui lui sont imparties, dont la création d’un Observatoire régional similaire à celui de l’Institut français. Il s’agit d’un montage partenarial pour la mise en place d’un Institut d’aménagement et d’urbanisme régional comprenant un Système d’information géographique (SIG) couvrant le territoire régional et un Observatoire de l’occupation du sol et des dynamiques territoriales. Dans ce cadre toujours, l’Institut français s’engage à aider à l’élaboration d’une vision stratégique du développement durable de la région Marrakech-Safi. Cette démarche consiste à définir une vision globale et intégrée du développement, de l’aménagement et de l’armature urbaine et rurale à l’échelle régionale, comme elle permettra de doter l’Institution d’une planification stratégique cohérente et équilibrée entre l’ensemble des composantes du territoire de la région de Marrakech-Safi.

La coopération prévoit de même l’assistance et l’appui technique dans le suivi et l’élaboration des documents de planification territoriale, de programmation et de mise en œuvre des actions régionales ainsi que des missions d’échange technique, de transfert de savoir-faire et de formation. À ce titre, l’IAU convient d’organiser des sessions de stages et de formation au profit des cadres de la région Marrakech-Safi, alors que la Maison de l’élu fait part de sa disposition à accueillir, dans les mêmes conditions, les cadres de l’IAU d’Ile-de-France en stage ou en mission d’études et d’information.

Cette convention s’intègre dans le sillage du renforcement de la coopération décentralisée avec les collectivités territoriales et les institutions étrangères et aussi dans le cadre du renforcement des capacités des élus et des fonctionnaires territoriaux dans tout ce qui trait au développement territorial, a confié Hassan Amillat au journal «Le Matin». Dans une déclaration similaire, le directeur général de l’IAU d’Ile-de-France a signalé que les actions de coopération portent, entre autres, sur le transfert de compétences, des formations et des programmes d’expertise sur moult projets d’accompagnement de la démarche déclinée dans le Programme de développement régional de Marrakech-Safi.

Opérationnelle depuis 2011, la Maison de l’élu, en tant que structure novatrice au service de la formation, a pour ambition de contribuer au renforcement des capacités des élus et fonctionnaires territoriaux et d’accompagner les conseillers dans la mise à niveau de la gestion territoriale telle qu’impulsée par le processus de décentralisation. Créé en 1960 comme Institut d'aménagement et d'urbanisme de la Région parisienne avant de devenir en 2008 Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Île-de-France, l’IAU, fondation reconnue d’utilité publique, a pour mission notamment d’élaborer des études d'urbanisme en France et à l'international et d’apporter une assistance technique au conseil régional d'Ile-de-France.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
25 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés