Musique

La Villa des arts de Casablanca abrite trois concerts de «Oud»

,LE MATIN
08 Septembre 2017
La-Villa-des-arts-de-Casablanca-2017.jpg Les concerts de Oud auront lieu les 14, 19 et 28 septembre à la Villa des arts de Casablanca.

La Fondation ONA organise un cycle de «Oud», réparti sur 3 concerts de luthistes marocains, à la Villa des arts de Casablanca. Ces concerts seront animés par les artistes Noureddine Ozzahr (14 septembre), Abdelilah Mesouab (19 septembre) et Driss Nigra (28 septembre).

Noureddine Ozzahr est professeur d'Oud à l’École de musique Salmon (partenaire exclusif pour le Maroc de l’École normale de musique de Paris Alfred Corto) et au conservatoire de musique, de chant, de danse et d’art dramatique de Casablanca. Il obtient le premier Prix d’honneur d'Oud en 1994 au Conservatoire de musique, de chant, de danse et d’art dramatique de Casablanca. Attiré par les ensembles de fusion, Noureddine Ozzahr est concertiste et compositeur de plusieurs tendances musicales : musique marocaine, musique arabe orientale, flamenco et jazz. Il a participé au Festival international de l’Oud de Tétouan (dixième édition), au Festival des musiques sacrées de Fès en 2015 et a donné un concert à l’Institut du monde arabe de Paris en 2015. Parmi ses œuvres musicales : «Kharboucha», «La danse des Houaras», «Enfant de M’rirt», «Nostalgie», «Souvenir», «Mirage», «Battement d’un coeur», «Sarkha» (cri).

Abdelilah Mesouab entame très jeune ses études musicales au conservatoire de Tétouan et les poursuit ensuite à Tanger puis au conservatoire de Rabat, où il obtient un premier prix, un prix de perfectionnement et un prix d’honneur. Il est professeur d’éducation musicale et de luth au Conservatoire de musique de Larache. L'artiste a à son actif plusieurs participations à de nombreux festivals nationaux et internationaux (Festival d’Assilah, Festival des Andalousies Atlantiques, Festival international de luth à Tétouan en 2017). Il est compositeur et parmi ses œuvres on cite notamment «Inspiré par la mer», «Calme», «Samaï mesouab» et «Départ». Driss Nigra a commencé ses études musicales au Conservatoire de musique de Tétouan, puis au conservatoire de Rabat où il obtient un premier prix, un prix de perfectionnement et un prix d’honneur. Il finira ses études au Caire.

Enfant d’instrumentiste, le concertiste est membre de plusieurs orchestres et compositeur. Driss Nigra a collaboré avec plusieurs chanteurs marocains ainsi qu’avec des artistes de renommée internationale comme Enrique Moriente (chanteur de flamenco). Il a représenté le Maroc dans plusieurs festivals et participé à la dixième édition du Festival international du luth à Tétouan et a à son actif plusieurs concerts en France, au Portugal, en Russie, puis le Festival Los Jardines De Alcazar (Séville, 2009), le Festival de jazz d’Algésiras (2009), le Festival Timitar et la Festival Mawazine (2016), entre autres. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés