Spécial CAN 2017

Groupe D

Le stade de Port-Gentil prêt à accueillir les matchs du groupe D

author LE MATIN

Le stade de Port-Gentil prêt à accueillir les matchs  du groupe D

Stade Port Gentil rebaptisé Michel Essonghe Sièges : 20.000 places Surface : pelouse naturelle Inauguration : le 9 janvier 2017

Construit sur une superficie de 30.000 mètres carrés, le stade de Port-Gentil a une capacité de 20.000 places. Le stade omnisports de Port-Gentil se trouve dans le IVe arrondissement de la commune de la ville. Il comprend de nombreuses installations annexes, dont 20 loges VIP, des loges présidentielles et 4 vestiaires. Le stade principal dispose d’un gazon naturel et de diverses installations conformes aux normes de la Fédération internationale de football (FIFA). La hauteur moyenne des gradins est de 13 m, le point culminant de l’édifice et à 30 mètres, soit l’équivalent d’un immeuble de 7 étages.

Ghana : Ghana, les blacks Stars, valeur sûre du football africain

Le Ghana a atteint le dernier carré lors des quatre dernières éditions (deuxième en 2010, quatrième en 2012 et 2013, deuxième en 2015). Il fait office de favori du groupe D. Déjà finalistes en 2015, les coéquipiers d’Asamoah Gyan tenteront de rajouter un cinquième titre de champion d’Afrique à leur palmarès. D’ailleurs, le Président ghanéen élu, Nana Akufo-Addo, a demandé aux  Blacks Stars de batailler dur pour ramener le trophée de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 (CAN 2017) à Accra. En réponse à cette requête, Emmanuel Agyemang-Badu, un joueur des Blacks Stars, a assuré son Président élu qu’ils allaient «tout mettre en œuvre pour ajouter une cinquième étoile au maillot de l’équipe».

Les 23 Blacks Stars

Gardiens : Razak Braimah (Cordoba, Espagne) Richard Ofori (Wa All Stars), Fatau Dauda (Enyimba Fc, Nigeria).
Défenseurs : Frank Acheampong (Anderlecht, Belgique), Harrison Afful (Columbus Crew, États-Unis), John Boye (Sivasspor, Turquie), Jonathan Mensah (Columbus Crew, États-Unis), Baba Rahman (Schalke, Allemagne), Andy Yiadom (Barnsley, Angleterre).
Milieux : Afriyie Acquah (Torino, Italie), Emmanuel Agyemang-Badu (Udinese, Italie), Daniel Amartey (Leicester City, Angleterre), Christian Atsu (Newcastle United, Angleterre) Edwin Gyimah (Orlando Pirates, Afrique du Sud), Ebenezer Ofori (AIK Stockholm, Suède), Thomas Partey (Atletico Madrid, Espagne), Samuel Tetteh (Leifering, Autriche), Mubarak Wakaso (Panathinaikos, Grèce).
Attaquants : Ebenezer Assifuah (Sion, Suisse), Andre Ayew (West Ham, Angleterre), Jordan Ayew (Aston Villa, Angleterre) Asamoah Gyan (Al Ahli, Émirats arabes unis), Bernard Tekpetey (Schalke, Allemagne).

André Ayew, l’âme des Blacks Stars

Cette équipe ghanéenne regorge de joueurs talentueux du calibre d’Asamoah Gyan ou Mubarak Wakso. Mais la star c’est André Ayew. Le milieu de West Ham, 27 ans seulement, fait figure de vétéran au sein de cette équipe. International depuis déjà dix ans, il est le joueur le plus capé de l'effectif actuel après le capitaine Asamoah Gyan. Grand habitué de la CAN depuis 2008. Demi-finaliste lors de l'édition 2008 à domicile, puis finaliste malheureux en 2010 et 2015. André Ayew voudra prouver qu'il a atteint sa pleine maturité professionnelle.

Stade Port Gentil rebaptisé Michel Essonghe

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ouganda : Trente-huit ans après

Absents de la CAN depuis 1978, les «Cranes» connaîtront cette année leur sixième participation à la compétition africaine. Les Ougandais, quatrièmes de la CAN 1962, battus à l’époque 3-0 par la Tunisie lors du match de classement, n’ont pas fait grand-chose lors des éditions 68, 74 et 76. En 1978, les coéquipiers d’Omondi, meilleur buteur de la CAN 78, ont atteint la finale, qui a été perdue face à l’organisateur du tournoi, le Ghana (2-0). L’équipe montante du football africain arrive à la CAN 2017 avec toutes ses forces vives et un gros capital confiance. Et elle a des raisons de croire en son statut de potentielle équipe-surprise du tournoi.

La liste des 23 joueurs

Gardiens : Denis Onyango (Mamelodi Sundowns/Afrique du Sud), Robert Odongkara (Saint George/ETH), Salim Jamal (Al-Merreikh/SUD).
Défenseurs : Joseph Ochaya (KCCA/UGA), Timothy Dennis Awany (KCCA/UGA), Shafik Batambuze (Tusker/Kenya), Dennis Iguma (Al Ahed/LBN), Isaac Isinde (sans club), Murushid Juuko (Simba/TAN), Nicholas Wadada (Vipers/UGA).
Milieux : Tony Mawejje (Valur Reykjavik/ICE), Khalid Aucho (Baroka/Afrique du Sud), Luwagga William Kizito (Rio Ave/Portugal), Moses Oloya (Hanoi T and T/VNM), Geoffrey Kizito (Than Quang Ninh/VNM), Godfrey Walusimbi (Gor Mahia/Kenya), Hassan Mawanda Wasswa (Nejmeh/LBN), Mike Azira (Colorado Rapids/États-Unis).
Attaquants : Farouk Miya (Standard Liege/Belgique), Geofrey Massa (Baroka/Afrique du Sud), Muhammad Shaban (Onduparaka/UGA), Yunus Sentamu (Ilves Tampere/Finlande), Geoffrey Sserunkuma (KCCA/UGA).

 

Stade Port Gentil rebaptisé Michel Essonghe

Sièges : 20.000 places
Surface : pelouse naturelle
Inauguration : le 9 janvier 2017

-------------------------------------------------------------------

CAN 2017: Un groupe D qui s’annonce très serré

La poule D promet d’être extrêmement tendue et le spectacle sera assurément au rendez-vous, compte tenu des équipes qui le composent. Il s’agit de l’Egypte (7 titres), du Ghana (4 titres), du Mali et de l’Ouganda.

Ce groupe est l’un des plus relevés de la CAN. L’Égypte et le Ghana totalisent à eux deux 11 titres gagnés. Ils sont forcément les deux favoris de ce groupe, mais il faudra compter également avec le Mali un grand habitué de la CAN. Finaliste en 1972, le Mali jouera toutes ses cartes pour essayer de franchir le cap des quarts de finale avec l’espoir de décrocher son premier titre continental.
L’Ouganda, outsider du groupe D, a pour points forts une stabilité du staff sportif, un groupe façonné et bonifié patiemment et une régularité des résultats.
Les finalistes de l’édition 1978 tenteront de jouer les trouble-fête pour décrocher leurs billets pour les quarts de finale.

L’Égypte : L’éternel favori

L’Égypte, un peu en retrait ces dernières années, reste le grandissime favori de la CAN. Les Pharaons, sept fois champions d’Afrique, ont toujours su se transcender lors des grands rendez-vous. Arrivé à la tête de l’équipe en 2015, le sélectionneur argentin Hector Cuper  a su tirer le meilleur de son effectif en s’appuyant sur un amalgame de joueurs expérimentés et de jeunes talents. L’Égypte a écarté de sa route le Nigeria, l’autre gros bras du football africain. 
                                                                                                       Amine Raad, journaliste stagiair

Mohamed Salah, le poumon des Pharaons

La star de l’AS Rome sera l’un des joueurs à suivre lors de cette compétition. Élu récemment meilleur joueur arabe de l’année aux Globe Soccer Awards, Salah a la grande responsabilité de faire oublier la légende Mohamed Aboutrika. Cet attaquant de couloir au gabarit moyen, très vif, est capable de mettre le feu dans n'importe quelle défense. C'est l’atout offensif numéro 1 des Égyptiens. Et s'il n'est pas un chasseur de but proprement dit, son rendement offensif est très intéressant. À 24 ans, il totalise déjà près d'une centaine de réalisations. C'est sous les couleurs de l'Égypte, où il est sélectionné depuis 2011, qu'il se montre le plus efficace devant le but.

Les 23 Pharaons

Gardiens : Ahmed El-Shennawy (Zamalek), Essam El-Hadary (Wadi Degla), Sherif Ekramy (Al Ahly).
Défenseurs : Ahmed Fathi (Al Ahly), Ahmed Elmohamady (Hull City – England), Mohamed Abdel-Shafy (Al-Ahli – KSA), Karim Hafez (Lens – France), Ahmed Hegazy (Al Ahly), Saad Samir (Al Ahly), Ahmed Dweidar (Zamalek), Ali Gabr (Zamalek), Omar Gaber (Basel – Switzerland).
Milieux : Mohamed Elneny (Arsenal – England), Tarek Hamed (Zamalek), Ibrahim Salah (Zamalek), Abdallah El-Said (Al Ahly), Amr Warda (Panetolikos – Greece), Ramadan Sobhi (Stoke City – England), Mahmoud Hassan ‘Trezeguet’ (Royal Mouscron – Belgium).
Attaquants : Ahmed Hassan ‘Koka’ (Braga – Portugal), Marwan Mohsen (Al Ahly), Mahmoud Abdel-Moneim ‘Kahraba’ (Al-Ittihad – KSA), Mohamed Salah (AS Roma – Italy).

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Mali, à la recherche du premier titre : Les Aigles veulent jouer les trouble-fête

Les hommes d’Alain Giresse devront cravacher dur dès la phase de poules face aux deux ogres de la compétition. Les Aigles, deux fois demi-finalistes (2012 et 2013) et une fois finaliste (en 1972) en 9 participations, devront venir à bout du Ghana, quadruple vainqueur de l’épreuve et vice-champion 2015 et de l’Égypte, la nation la plus titrée du continent. S’ils espèrent passer le cap des poules. Les Aigles, qui ont déjà battu le Ghana lors de la petite finale en 2012 et 2013, ont bien l’intention de jouer leur carte à fond afin de ramener la coupe à

Bamako.                                                                                                                            A.R.


Les 23 Aigles du Mali

Gardiens : Soumaila Diakit (Stade Malien), Djigui Diarra (Stade Malien), Oumar Sissoko (Orléans, France).
Défenseurs : Ousmane Coulibaly (Panathinaikos, Grèce), Hamari Traoré (Stade de Reims, France),  Molla Wagu (Udinese, Italie), Salif Coulibaly (TP Mazembe, RD Congo), Mohamed Oumar Konaté (RS Berkane, Maroc), Mahamadou N’Diaye (Troyes, France), Youssouf Koné (Lille, France), Charles Traoré (Trpyes, France).
Milieux : Yves Bissouma (Lille, France), Mamoutou Ndiaye (Antwaerp, Belgique), Lassana Coulibaly (Bastia, France), Yacouba Sylla (Montpellier, France), Samba Sow (Kayseryspor, Turquie), Adama Traoré (Monaco, France), Sambou Yatabaré (Werder Brème, Allemagne).
Attaquants : Moussa Doumbia (Rostov, Russie), Moussa Marega (Guimares, Portugal), Kalifa Coulibaly (La Gantoise, Belgique), Moustapha Yatabaré (Kardemir Karabukspor, Turquie), Bakary Sako (Crystal Palace, Angleterre).

                                                                                                                              


Services

Météo

Casablanca 22 septembre 2018

76.1°F

24.5°C

Meteo Casablanca
  • 20 ºC
    clear
  • 20 ºC
    nt_clear
  • 31 ºC
    clear
  • 20 ºC
    nt_clear
  • 31 ºC
    clear

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 23 septembre 2018

  • As-sobh : 05:51
  • Al-chourouq : 07:16
  • Ad-dohr : 13:28
  • Al-asr : 16:50
  • Al-maghrib : 19:30
  • Al-ichae : 20:44

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.02 %

-0.01 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TF1
Esprits criminels S03E14

23:00

Chaine : Bein Sports HD2
Manchester United Vs Wolves Mini Match - EPL 2018/2019

23:00

Chaine : Assadissa tv
Dalayl al khayrate -R-

23:30

Chaine : Euronews
Prime Edition Week-End

23:18

Tous les programmes TV >

Météo

Casablanca 22 septembre 2018

76.1°F

24.5°C

Meteo Casablanca
  • 20 ºC
    clear
  • 20 ºC
    nt_clear
  • 31 ºC
    clear
  • 20 ºC
    nt_clear
  • 31 ºC
    clear

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 23 septembre 2018

  • As-sobh : 05:51
  • Al-chourouq : 07:16
  • Ad-dohr : 13:28
  • Al-asr : 16:50
  • Al-maghrib : 19:30
  • Al-ichae : 20:44

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.02 %

-0.01 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TF1
Esprits criminels S03E14

23:00

Chaine : Bein Sports HD2
Manchester United Vs Wolves Mini Match - EPL 2018/2019

23:00

Chaine : Assadissa tv
Dalayl al khayrate -R-

23:30

Chaine : Euronews
Prime Edition Week-End

23:18

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter