Éco-Conseil : Comment repérer les potentiels en entreprise ?
Laïla Naim : Pour repérer les potentiels en entreprise, il s’agira, pour les managers, de constituer un dossier talents pour chacun des collaborateurs et d’y consigner toutes les remarques observées sur chacun de ces derniers.
Les innovations qu’il a mises en place, l’efficacité, l’originalité, le sens d’adaptation ou autres. Les managers seront, de ce fait, la mémoire de l’entreprise et grâce à cet exercice leurs évaluations des potentiels seront plus objectives et crédibles.
Ajoutons à ces cahiers de talents, l’ensemble des rendez-vous professionnels dont le but est d’échanger avec les collaborateurs à propos de leur rôle dans l’entreprise tels que les évaluations annuelles, les entretiens professionnels et l’ensemble des exercices professionnels dont l’objectif est d’échanger autour des réalisations qualitatives et quantitatives des collaborateurs.
Tous ces rendez-vous organisés par le département RH sont des dispositifs très importants et significatifs dans le cycle de détection des potentiels en entreprise.
Quels sont les outils dont dispose le coach pour développer le potentiel professionnel des personnes ?
L’approche comportementaliste aide beaucoup à identifier le potentiel en entreprise. L’évaluation du comportement et de la personnalité permet de cerner les indicateurs qui renseignent sur les aptitudes psycho-affectives dont dispose la personne et qui lui permettent surtout de s’adapter aux situations complexes et inattendues et d’identifier sa façon de réagir au stress.
Toute personne qui sent qu’elle n’est pas au maximum de ce qu’elle pourrait donner ou faire, que son action n’est pas en adéquation avec ses ambitions et ses possibilités, aura recours à un coach personnel qui lui sera réellement voué.
Son rôle sera d’aider la personne coachée à mieux se connaitre, se contrôler et évoluer dans le sens désiré. Il pourra même aider la personne coachée à voir certaines problématiques personnelles qu'elle n’arrive pas à voir ou percevoir.
L’outil le plus efficace dans cette démarche est la technique du questionnement. Poser à son coaché des questions puissantes orientées solutions.

Quel est le rôle de l’intelligence émotionnelle et de la psychologie positive pour repérer et développer le potentiel ?
L’intelligence émotionnelle est considérée, elle-même, comme un talent à part, qui est de plus en plus apprécié et recherché par les professionnels de la RH en entreprise. L’intelligence ne fonctionne pas quand une personne est sous l’emprise de ses émotions. Les émotions vont affecter ses perceptions, ses lectures et, donc, ses prises de décision. Prendre conscience de son propre état émotionnel est un premier pas vers une réflexion plus rationnelle.
L’intelligence émotionnelle une fois développée permettra à la personne de prendre conscience de son état émotionnel. Elle lui permettra de gagner en confiance en soi et saura s’auto-évaluer elle-même lors de l’exercice de ses tâches et donc de se performer et évoluer.
L’intelligence émotionnelle favorise, également, un gain en maitrise de soi, en empathie et aide la personne à développer ou performer ses compétences sociales ; elle est très importante dans le cycle de développement du potentiel personnel.
La psychologie positive, quant à elle, constitue un «Emoteur» d’émotions positives susceptibles de stimuler la motivation chez les personnes. Elle permet à une personne donnée d’utiliser ses envies comme un moteur vers ses différents objectifs et l'aide à alimenter ses passions.
La psychologie positive est, de ce point de vue, le moteur émotionnel qui permet à la personne d’avancer dans le cycle du développement de son potentiel propre.