Industrie pharmaceutique

Merck compte se séparer de sa division grand public

Mariem Tabih,LE MATIN
11 Septembre 2017
Industrie-pharmaceutique-b.jpg Le marché mondial des produits de santé grand public est évalué à quelque 233 milliards de dollars par an, selon Euromonitor International, cité par l’agence de presse, qui estime que Merck est le 32e acteur du secteur, avec une part de marché de 0,4%. Ph. AFP

Le groupe pharmaceutique Merck KGaA veut se séparer de sa division santé grand public. Cette dernière pourrait être valorisée à quelque 4,5 milliards de dollars. Pour mener à bien cette mission, l’entreprise a engagé JP Morgan. Le groupe familial a déjà sondé des prétendants éventuels, dont le suisse Nestlé, ont rapporté à Reuters trois sources proches du dossier. Des discussions préliminaires se sont déroulées durant l’été avec le géant suisse, qui préférait l‘option d‘une coentreprise, mais aucun accord n‘a été trouvé, ont ajouté deux d‘entre elles. Merck, qui a confirmé l‘engagement de JP Morgan, mais s‘est refusé à commenter d‘autres aspects du processus, préférait une vente totale, ont dit les sources.

Deux sources proches du dossier ont indiqué à Reuters que Guggenheim Partners avait également été mandaté pour participer au processus de vente. Pour rappel, le marché mondial des produits de santé grand public est évalué à quelque 233 milliards de dollars par an, selon Euromonitor International, cité par l’agence de presse, qui estime que Merck est le 32e acteur du secteur, avec une part de marché de 0,4%. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés