Enseignement

Rabat abrite le Colloque international sur l’innovation pédagogique du 27 au 29 septembre

Hajjar El Haïti,LE MATIN
08 Septembre 2017
Enseignement-rabat.jpg Le Colloque international sur l’innovation pédagogique tentera de dresser un état des lieux en termes d’innovations pédagogiques aux niveaux national et international.

Afin de répondre aux questions que se posent actuellement les acteurs du système à l’échelle locale, régionale ou nationale, en matière d’innovation pédagogique, le ministère de l’Éducation nationale organise du 27 au 29 septembre le Colloque international sur l’innovation pédagogique.

Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique organise, du 27 au 29 septembre à Rabat, un Colloque international sur l’innovation pédagogique. Tenue dans le cadre du programme pays Maroc-OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), cette manifestation a pour objectif de repenser l’approche de l’innovation pédagogique, entretenir la dynamique innovante initiée au sein de l’école afin de lui permettre de suivre les évolutions majeures et répondre aux questions que se posent actuellement les acteurs du système à l’échelle locale, régionale ou nationale, en matière d’innovation pédagogique et de son statut. Au programme de cette rencontre, des conférences thématiques, des communications scientifiques et des discussions entre les experts et les participants nationaux et internationaux.

«Les systèmes d’éducation et de formation sont actuellement confrontés à des évolutions majeures et complexes, en termes de publics, de valeurs, d’attentes sociales, d’exigences économiques et professionnelles et de mondialisation, qui posent de nouvelles questions. Ainsi, l’école doit repenser profondément et périodiquement ses missions, ses curricula, ses pratiques évaluatives, ses modalités d’organisation et ses modes de gouvernance. Dans ce cadre, il est clair que l’innovation pédagogique constitue un levier de changement permettant de relever ces défis. C’est justement dans le cadre de cet enjeu et afin de piloter de la manière la plus adéquate les initiatives innovantes que le Colloque international sur l’innovation pédagogique se tiendra prochainement en coopération avec l’OCDE et les services du Chef du gouvernement», souligne le ministère. Ainsi, le Colloque international sur l’innovation pédagogique tentera de dresser un état des lieux en termes d’innovations pédagogiques aux niveaux national et international. Il essaiera également de mettre en place les leviers nécessaires à l’élaboration d’une stratégie de promotion de l’innovation pédagogique en cohérence avec la vision stratégique de la réforme 2015-2030 et à délimiter, pour un pilotage optimal, les responsabilités des différents acteurs aux différents niveaux central, régional, provincial et local, ainsi qu’à élaborer des cahiers de charges pour la promotion de l’innovation pédagogique dans le système éducatif. «Sur le plan institutionnel et organisationnel, le Centre national d’innovations pédagogiques et d’expérimentation (CNIPE), compte tenu de ses attributions et de ses missions, s’apprête à accompagner les différents acteurs du système éducatif dans le processus d’élaboration d’une stratégie nationale d’innovation pédagogique à travers la mise en place d'outils conceptuels et méthodologiques à même de soutenir la réalisation de projets innovants», affirme la même source.

Axes de la rencontre

Le colloque sera organisé autour de trois axes qui reprennent les priorités établies par la «Vision stratégique 2015-2030 du Maroc pour une école de l’équité, de la qualité, et de la promotion». Ainsi, la première session du colloque, intitulée «L’innovation dans les curricula», abordera la notion de compétences globales, dites «compétences du XXIe siècle», et essayera de répondre notamment aux questions en rapport avec les nouvelles compétences requises pour être compétitif et intégré dans le monde globalisé d’aujourd’hui, le curriculum pour acquérir les compétences du XXIe siècle et les méthodes d’apprentissage les mieux adaptées pour développer ces compétences.

Lors de la deuxième session, intitulée «De l’innovation dans les pratiques d’évaluation des apprentissages», les participants et intervenants seront invités à discuter des façons possibles pour évaluer les compétences disciplinaires des élèves, les pistes pour une évaluation des compétences transversales, les pratiques innovantes en termes d’évaluation formative et sommative.

Enfin, la troisième session, intitulée «L’école, un espace innovant d’apprentissage», abordera l’école en tant qu’espace d’innovation en termes d’organisation, de gouvernance et de modèle d’apprentissage et d’enseignement. Les participants tenteront de trouver le moyen de faire de l’école un espace propice à l’innovation, et discuteront des pratiques propices à l’amélioration de l’apprentissage des élèves et des moyens d’encourager les acteurs à adopter une attitude innovante pour surmonter les difficultés de contexte propre à chaque situation. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
20 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés