Éco Développement

Investissements dans les énergies renouvelables 2017

Avec 160,8 milliards de dollars, le solaire a dépassé les combustibles fossiles

author Samir Benmalek,

Avec 160,8 milliards de dollars, le solaire a dépassé les combustibles fossiles

En 2017, l'énergie solaire a dominé les investissements mondiaux dans la production d'énergie électrique à des niveaux sans précédent selon un nouveau rapport de la Convention-Cadre des Nations unies sur le changement climatique. Quelque 98 gigawatts de nouvelle capacité solaire ont été installés dans le monde durant la même période, dépassant ainsi l'ensemble des autres sources énergétiques y compris les combustibles fossiles et le nucléaire.

X

Le 20 juillet 2018, la 3ème édition du Morocco Today Forum (MTF)

Inscrivez-vous pour suivre cet événement en LIVE !

Avec un total de 279,8 milliards de dollars investis dans les énergies renouvelables, l'année dernière a été la huitième d'affilée où les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont dépassé les 200 milliards de dollars. En 2017, l'énergie solaire, qui arrive en tête du classement, a bénéficié de 160,8 milliards de dollars d'investissements, soit une augmentation de 18% en comparaison avec l'année précédente. Selon un nouveau rapport de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique sur les tendances mondiales de l'investissement dans les énergies renouvelables, publié en fin de semaine dernière, l'énergie solaire a représenté 57% des investissements dans les énergies, dépassant ainsi les 103 milliards de dollars dépensés dans la production de charbon et de gaz. Ces investissements ont permis d'installer quelque 98 gigawatts de nouvelle capacité solaire en 2017, dépassant ainsi l'ensemble des autres sources énergétiques, y compris les combustibles fossiles et le nucléaire. «L'année dernière a été la huitième d'affilée où les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont dépassé 200 milliards de dollars (...) Dans l'ensemble, la Chine a été de loin le plus grand pays investisseur dans les énergies renouvelables, avec un chiffre record de 126,6 milliards de dollars», selon ce rapport. «Il est évident que nous devons continuer à pousser l'accélération de la révolution mondiale des énergies renouvelables.

Le changement climatique progresse plus vite que nous», a déclaré la Secrétaire exécutive de l'ONU sur le changement climatique, Patricia Espinosa. Sur l'ensemble des énergies propres, un record de 157 gigawatts ont été mis en service l'année dernière dépassant de loin les 70 gigawatts nets de capacité de production de combustibles fossiles ajoutés sur la même période, constate le rapport. Les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont augmenté la part de l'énergie éolienne, solaire, biomasse et déchets-énergie, géothermique, marine et petite hydraulique de 5,2 à 12,1%. Le niveau actuel d'électricité produite par les énergies renouvelables correspond à environ 1,8 gigatonne d'émissions de dioxyde de carbone évitées, soit à peu près l'équivalent de celles produites par l'ensemble du système de transport américain. Cependant, et en dépit de ces progrès, les émissions de gaz à effet de serre ne permettent pas d'atteindre les objectifs de l'Accord de Paris qui ambitionne de limiter le réchauffement planétaire entre 1,5 et 2°C. «La croissance importante des émissions mondiales de dioxyde de carbone liées à l'énergie en 2017 nous indique que les efforts actuels pour lutter contre le changement climatique sont loin d'être suffisants. Par exemple, il y a eu un ralentissement spectaculaire du taux d'amélioration de l'efficacité énergétique mondiale, les décideurs ayant moins mis l'accent sur ce secteur», avait déclaré Fatih Birol, directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) qui a publié, fin mars, son rapport 2017 sur la consommation mondiale en énergie. 
 

 

Services

S'inscrire à la Newsletter