Société

Éducation

2.048 élèves souffrant d’un handicap intégrés dans des classes normales en 2017

author Yousra Amrani,

Plus de 2.048 élèves souffrant d’un handicap ont pu être intégrés dans des classes normales au cours de l’année scolaire 2016-2017 au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra grâce à un dispositif spécifique mis en place par l’Académie régionale de l’éducation et la formation de Rabat-Salé-Kénitra. D’après Mohammed Aderdour, directeur de cette académie, plus de 1.636 de ces élèves poursuivent leurs études au niveau primaire, le reste est réparti entre les collèges (241 élèves) et les lycées (171).

X

Le 20 juillet 2018, la 3ème édition du Morocco Today Forum (MTF)

Inscrivez-vous pour suivre cet événement en LIVE !

C’est une initiative louable que celle lancée par l’Académie régionale de l’éducation et la formation de Rabat-Salé-Kénitra. En effet, cette direction régionale vient de mettre en place un dispositif spécial pour l’intégration des enfants à besoins spécifiques dans des classes normales. Cette initiative qui a démarré depuis plus de 10 ans a atteint sa vitesse de croisière avec l’intégration de pas moins de 2.048 élèves souffrant d’un handicap aux côtés des enfants normaux durant l’année scolaire 2016-2017. 

Pour réussir ce défi, l’académie a adopté une stratégie basée sur la création d’une dynamique de concertation avec les différents intervenants dans ce domaine, afin de mettre en place un plan d’action efficace susceptible de garantir la scolarisation d’un maximum d’enfants handicapés dans les meilleures conditions. 
Grâce à cette stratégie, l’Académie a pu intégrer plus de 3.171 élèves à besoins spécifiques, dont 1.123 élèves dans 123 classes spécifiques relevant de 74 établissements scolaires et 2.048 élèves à besoins spécifiques dans des classes normales relevant de 549 établissements scolaires. Selon le directeur de l’académie, Mohammed Aderdour, ces élèves bénéficient d’un soutien spécifique. En effet, 81 auxiliaires de vie scolaire accompagnent les enfants souffrant d’un handicap physique sévère. Ces «accompagnatrices» ont déjà bénéficié d’une formation spécialisée dispensée par l’Académie. Si les frais des services administrés par ces auxiliaires restent entièrement pris en charge par les parents et familles des enfants scolarisés, cela n’empêche pas les enseignantes d'assurer un accompagnement spécifique à ces élèves en classe. 

«Il faut savoir que l’intégration d’un enfant à besoins spécifiques, c’est aussi une prise en compte de l’enfant en tant qu’individu, avec sa personnalité et ses particularités. C’est donc respecter les principes d’éducabilité et d’égalité face à l’accès aux savoirs. Mais, au-delà de toutes les acquisitions possibles au sein de l’école, intégrer un enfant handicapé dans le système scolaire c’est l’insérer dans notre société qui, trop souvent, le rejette. C’est accompagner les parents vers la “normalisation” et donc combattre l’exclusion. C’est, enfin, permettre aux autres enfants d’être confrontés au monde du handicap, pour créer des interactions afin d’inciter à la compréhension, la tolérance et la solidarité. L’intégration présente des atouts considérables pour l’enfant, ses parents, la société. Néanmoins, pour être efficace, elle nécessite une parfaite orchestration entre les intervenants et les établissements. Elle ne peut ainsi être mise en place qu’à travers une démarche de projet avec des objectifs forts. Le rôle du maître est capital à tous les points de vue, car c’est lui qui fera respecter ou non les finalités de l’intégration», souligne M. Aderdour dans une déclaration accordée au Matin. En effet, pour garantir une meilleure intégration de ces élèves au sein de l’école, l’académie procède à une adaptation personnalisée des examens scolaires selon la nature du handicap de l’élève. En outre, une équipe multidisciplinaire, composée de cadres éducatifs, sanitaires et administratifs et des représentants d’organismes associatifs internationaux, est mise en place dans six établissements scolaires, pour accompagner les élèves et suivre leur évolution. Cette équipe assiste les enseignants lors de l'élaboration des programmes éducatifs personnalisés au profit de ces élèves en attendant de généraliser cette expérience à d’autres établissements scolaires.  

Services

S'inscrire à la Newsletter