Menu
Search
Samedi 02 Mars 2024
S'abonner
close
Samedi 02 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Colloque international sur le droit à la santé du réfugié

No Image

«Le droit à la santé du réfugié : défis et perspectives» est le thème d’un colloque international dont les travaux se sont ouverts, mardi à Oujda, à l’initiative de l’Association marocaine de planification familiale (AMPF). Placé sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, ce colloque de deux jours vise à promouvoir la recherche sur la santé des migrants et des réfugiés à travers l’instauration d’un débat scientifique autour de plusieurs thématiques se rapportant à ce sujet. «Droit à la santé pour réfugiés et demandeurs d’asile», «Réfugié/migrant : points de rencontre et de différence», «Le Maroc en tant que pays incubateur pour les pays africains dans la promotion du droit à la santé», «La migration entre pays africains», «Les déclarations de droits humains au niveau de l’UA et plan d’action de Maputo 2016-2030», «La place du réfugié dans la stratégie migratoire du Maroc» et «Les droits d’accès aux services de santé pour les réfugiés au Maroc» sont les principaux axes de débat et de réflexion retenus pour cette rencontre (13-14 novembre).
Intervenant à cette occasion, le wali de la région de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamaï, a relevé que le thème retenu pour ce colloque revêt une importance capitale dans la mesure où il jette la lumière sur l’un des aspects fondamentaux des problématiques contemporaines que connaît le monde, à savoir la question des réfugiés dans sa dimension liée au droit à la protection sanitaire. Si le droit à la santé est l’un des droits élémentaires de l’être humain dans n’importe quelle société, il n’en demeure pas moins qu’il se pose avec plus d’acuité pour ces réfugiés qui ont été contraints de fuir leurs pays d’origine, a-t-il dit, notant que ces personnes doivent bénéficier de tous les droits fondamentaux. M. El Jamaï a affirmé à cet effet que dans le cadre de la consécration de la dimension humanitaire dans le traitement de la question des migrants et des réfugiés, et conformément aux Hautes Orientations Royales, quelque 50.000 personnes ont bénéficié des deux phases de l'opération de régularisation de la situation des migrants organisée par le Maroc. 

Lisez nos e-Papers